Mes humeurs et ma life

Etre une femme (libérée) séparée, tu sais c’est pas si…

Aujourd’hui était mon premier vrai jour de femme séparée.

Oui, cela peut vous sembler étrange comme introduction.

Je ne vous ai pas vraiment tout raconter de moi, mais d’ailleurs, dois-je tout vous raconter ?

New Life

Depuis quelques mois, l’homme officiel et moi, nous nous sommes séparés. Cela faisait des années que nous aurions du le faire (enfin, de mon propre avis). Cette séparation a été longue à se faire de façon concrète. Les choses se sont mises en place petit à petit, en suivant les aléas économiques aussi. Oui, tout ne dépend pas du cœur, la raison est parfois la plus forte. Par exemple, de nos jours, il n’est pas évident de prendre un appartement avec un seul salaire, donc pas évident de matériellement divorcer.

Et en fait, cela ne fait que quelques jours que je me sens vraiment séparée, car il n’est plus dans le domicile, physiquement parlant. Je m’aperçois donc depuis quelques jours que je réinvestis mon appartement, mon chez moi qui n’est plus notre chez-nous. C’est fou, j’ai l’impression d’avoir déménagé !! de redécouvrir mon espace !!

Et puis, aujourd’hui, j’ai redécouvert la liberté de me promener sans horaires, sans obligations, sans contraintes.

Breaking chain

Mes enfants sont de grands enfants maintenant, pas tout à fait autonomes, mais ils se débrouillent dans la vie et n’ont plus besoin de moi au jour le jour. Je suis encore indispensable pour les grandes décisions, pour la lessive (ben oui… ) mais pour le reste, ils se gèrent.

Alors, cet après-midi, je me suis fait le plaisir de faire les boutiques pour ne penser qu’à moi et à ma nouvelle vie. Je n’ai pas fait les boutiques de fringues non… mais les magasins de meubles et de décoration. Et quel pied !!! 🙂

Pouvoir décider de son intérieur sans tenir compte de l’avis de l’autre !!! Oui, cela peut paraître très égoïste ou égocentrique ce que je dis là, mais je vous assure qu’après plus de 25 ans de mariage, j’avais oublié le plaisir de choisir seule l’ambiance dans laquelle j’allais habiter. Nouvelle vie, nouveau décor. J’ai envie de changer mon mobilier pour repartir du bon pied.

Aujourd’hui, je n’ai pas acheté grand chose (si ce n’est qu’une jolie boite à thé en bois patiné) , mais j’ai rêvé, j’ai imaginé, j’ai visualisé ma nouvelle vie. Et rien que pour cela, ma journée a été un grand plaisir. J’ai 50 ans, une nouvelle vie qui débute, j’ai l’impression que le monde est ouvert devant moi et que j’ai encore de multiples choses à découvrir et à bâtir. L’homme de ma nouvelle vie (oui, il y en a un ) est plutôt du style indépendant, alors, pour le moment, nous vivons en amoureux chacun chez soi, et je crois que j’apprécie cette façon de vivre et de me retrouver.

nouveau depart

Voilà, c’était ma minute je raconte ma life sans vraiment vous la raconter.:)

17 réflexions au sujet de « Etre une femme (libérée) séparée, tu sais c’est pas si… »

  1. Alors je souhaite une bonne suite dans cette nouvelle vie,

    Ton entrain et tes envies ne peuvent qu’être de très bons atouts dans l’accomplissement de tes 50 prochaines années, ensuite tu pourras voir à nouveau.

    Bises

    J'aime

  2. inchallah ! 😉

    J’imagine vraiment la sensation de liberté personnelle que tu décris. Ce doit être enivrant mais aussi un peu perturbant quelque part, enfin, je le ressentirais aussi comme ça. Perturbant car « physiquement » seul (même si pas tout le temps et pas sentimentalement), dans un espace où la vie à plusieurs a été importante.

    J'aime

    1. Cet espace n’est pas vide de vie.. mes enfants sont là, et ils le remplissent de joie, de disputes, de musiques et de copains.
      Ce qui est enivrant c’est de ne pas avoir d’horaires, c’est de décider de ses horaires, de sa vie.

      J'aime

  3. C’est un peu de vous, mais ce ne sont que nos regards vers vous.

    Et ce que vous racontez, devient le nouveau quotidien de personnes, de nombreuses personnes, chacun ayant choisit un chemin différent pour y arriver.

    Alors savourer le meilleur du passé car il y en a, mais déguster le présent, seul et à deux, par touches de bonheur. Et pour le futur, il viendra avec vos plaisirs, votre bien-être intérieur et cette nouvelle sérénité qui reprend vie en écrivant vos mots ci-dessus.

    Vive l’amour

    J'aime

  4. Oui, une note comme celle-çi forcément on attend le 2 avril pour la publier, alors je te souhaite une vie riche en moments agréables, et beaucoup de goût et de temps pour te meubler à ta guise! Tu vas voir qu’on va voir une rubrique, vous connaissez telle enseigne, j’y ai trouvé un petit lit (enfin 160 cm de large quand même hein) dans lequel vous pouvez faire des 360 sans même froisser les draps!

    J'aime

  5. Voila .. voila ……
    Je pensais bien que les choses avaient évolué …
    Plutôt dans le bon sens à te lire …!!!
    Bon, une grande fille comme toi doit savoir surmonter les premiers moments toujours un peu durs ….
    En tous les cas, c’est une page de « non dit » qui se tourne …
    Longue et belle nouvelle vie ….
    Et Bizzzzzzzz ……

    En tous les cas, tous ces « emmerdements » on eu un magnifique effet sur ta silhouette ….!!!

    J'aime

  6. Je découvre tardivement ce post … qui me rappelle une situation personnelle récente. Sentiments mêlés. Indépendance retrouvée, mais aussi appréhension pour les lendemains … Le tout amplifié (?) par un déménagement et l’abandon définitif de cette tanière familiale que l’on feignait de croire éternelle … Peut-être moins évident pour un mec ?
    Quoi qu’il en soit, je te souhaite de tout coeur que cette nouvelle vie te soit la plus belle possible, enrichie des expériences antérieures, et fécondée d’un bonheur renouvelé. Bises tendres …

    J'aime

    1. Je ne sais pas si c’est plus ou moins evident pour un mec. Je crois plutôt que c’est plus évident pour celui qui a décidé de la séparation, qui était prêt, qui avait compris en premier que cette tanière, comme tu le dis, n’était pas éternelle.
      Je te remercie de tes souhaits et de ton commentaire, j’aime toujours te lire, tu le sais.
      Bises

      J'aime

      1. depuis…. ? je pense que tu as avancé plus vite que moi 😉 Il y a des blessures qui sont longues à cicatriser, des remises en question compliquées à mettre en oeuvre et ensuite des protections difficiles à laisser tomber ! Et je suis ravie de voir que d’autres reprennent leur vie en main avec une certaine idée du bonheur !! 🙂

        J'aime

Et si tu me laissais un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s