Mes humeurs et ma life

Comme un vent d’espoir

grece2Je ne suis pas une spécialiste de la politique nationale ni internationale. J’ai des convictions profondes et je marche aussi au coup de coeur pour une personnalité ou pour un projet ou des principes.

J’ai hésité avant d’écrire ce billet car je me suis dit que j’allais forcément écrire de grosses âneries au sujet économique et politique. Mais, qu’importe, j’ai envie juste d’écrire mon ressenti.

Depuis hier, j’ai l’impression qu’un vent d’espoir souffle sur cette Europe trop individualiste, sur cette Europe de la finance qui n’a plus rien à voir avec l’Europe dont je rêvais.

J’avais rêvé d’une Europe unie, d’une Europe des peuples, d’une Europe humaine, sociale et solidaire.

Et nous avons créé une Europe à deux vitesses ne connaissant que la loi du plus fort. Une Europe dans laquelle je ne trouve plus la place du peuple, ni la voix du peuple. Une Europe de bureaucrates et de financiers

Et puis, un pays que l’on dit petit , mais qui est grand par son histoire, vient de nous montrer qu’il était possible de se faire entendre. Je ne sais pas où cet évènement va les mener et va nous mener, nous Européens. Mais que cela fait du bien de voir qu’un peuple a encore une fierté, que la révolte peut encore gronder, qu’on ne se laisse pas endormir sans rien dire.

Merci au peuple grec d’avoir réagi.

Grece

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 réflexions au sujet de « Comme un vent d’espoir »

  1. Oui oui tu as raison j’espère moi aussi que le peuple grec va nous aider à penser une autre Europe, une Europe plus humaine et moins financière…. celle dont moi aussi je rêve. Espérons très fort que ce ne sera pas le pot de fer contre le pot de terre, car où irait alors l’espoir.

    J'aime

  2. Vent d’espoir je ne sais pas, mais il y a une chose en tout cas qui m’a intérieurement fait plaisir, c’est de voir qu’un peuple uni peut faire beaucoup pourr avancer. Et puis aussi le fait qu’il y en a marre d’être gouverné par des banques et des agences de notation… VIVRE c’est ça qui devrait être important…
    Le monde tourne bizarrement….
    Quand j’entends que la Grèce paye un intérêt de 9 % sur sa dette alors qu’un pays comme le nôtre rembourse avec 0,02 %…. c’est comme l’homme lambda … smicard on va lui coller un intérêt de 5 sur son prêt immo, et s’il gagne bien sa vie, on lui collera derecher un 1,9 %
    j’en peux plus de ces politiques d’austérité où tout est géré avec l’argent, le bénéfice, le pouvoir… et rien au final pour l’homme…
    Déjà au départ, l’europe a été faite à la va vite.. je m’explique…
    Faire entrer quelqu’un dans une union, c’est bien… mettre tout le monde à une monnaie unique, ça peut être bien à la seule condition que tous les pays soient au même niveau, or ce n’était pas le cas avec bien des pays et ça a conduit à ce que voit aujourd’hui… Avoir une fiscalité globale et identique, avoir des revenus similaires, avoir des pouvoirs d’achat se valant…
    Bref, on est loin d’être encore au bon niveau mais peut être , peut être…;

    (et leur ministre des finances… rambo ! :lol:)

    désolée me suis lachée (c’est pour rattraper mon retard 😉 )

    Aimé par 1 personne

    1. Ah mais j’aime beaucoup quand tu as du retard en fait !!! 🙂
      Je rêvais aussi d’une autre Europe, peut-on encore y croire???
      Pour ce qui est de la Grèce, je suis un peu dubitative devant cette alliance surréaliste avec le parti orthodoxe; Mais bon, attendons de voir la suite.

      Aimé par 1 personne

  3. Attention cependant à l’engouement … non seulement de savoir si la mise en ouvre d’une politique « sociale de gauche » peut s’inscrire dans le contexte de mondialisation utra-libérale, donc si la Grèce peut avoir les moyens de ses ambitions exprimées dimanche, et de relativiser, car les électeurs grecs n’ont été que 37 % environ à voter pour cette politique …

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour. Je suis heureuse de lire ce billet qui exprime ce que je ressens. Quant aux « spécialistes » je crois qu’il ne faut plus se laisser influencer par les autorités médiatiques. Le ministre de l’économie grec a étudié aux Etats-Unis, et il est reconnu dans sa partie. Thomas Piketty, qui a refusé la légion d’honneur, prévient depuis des années que notre système s’emballe. Les « spécialistes » protègent le dogme de l’argent contre les peuples. Mais c’est un dogme, pas une vérité. La « vérité » est issue des rapports de force et d’histoire. Les grecs étaient au rendez-vous. De tout coeur avec eux. 🙂

    J'aime

Et si tu me laissais un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s