Oublier, zapper, agir?

Attentats, pédophilie, malversations, tricheries, scandales, violence, guerre, viols…

Est-ce que essayer d’oublier tous ces mots qui ne sont pas que des mots mais des faits réels d’actualité c’est vivre au pays des bisounours (ah non, des licornes maintenant)? Est-ce que c’est se voiler la face, est-ce de l’égoïsme ou de la survie mentale?

Comment faire pour garder le moral dans un monde aussi noir?

Est-ce qu’il faut se recroqueviller sur soi-même ou au contraire s’ouvrir à la vie au risque de se prendre ces mots violents en pleine tête?

Est-ce qu’il faut agir? Mais comment? Vers quelle direction? Par quel moyen dans ce monde individualiste?

Des mouvements populaires apparaissent (sur le modèle des indignés) mais à quel moment ne seront-ils pas récupérés par les partis politiques ? Qui sont les personnes derrière ces mouvements? Quelles sont leurs véritables ambitions?

Devons-nous douter de tout? Devons-nous nous méfiez de tout? Ce monde actuel nous porte vers cet état d’esprit que je refuse. Ce n’est pas ce que je voulais de ma vie, du monde dans lequel je vis et surtout c’est ce que je n’ai jamais voulu laisser à mes enfants.

En ce moment, je me sens bien incapable de réagir, incapable de me révolter contre ce monde que je ne veux pas. Je suis comme tétanisée, je regarde, je subis. Je n’aime pas subir. Mais, je ne vois pour le moment pas d’issue possible.

Pourtant, je croyais en l’Homme avec un grand H. Je ne crois en aucun dieu, je ne crois pas au divin, je ne peux même pas me remettre à lui, bien au contraire je fuis toutes ces croyances. J’ai foi en l’Homme mais cette foi en ce moment s’est étiolée et j’aimerais qu’elle reprenne espoir.

Et vous, comment réagissez-vous face à ce monde actuel?

 Rendez-vous sur Hellocoton !