Syrie : la chronique de Nicole Ferroni :

Je partage car je ne sais pas quoi faire d’autre pour ce qui se passe à Alep. Nous regardons l’horreur et nous sommes impuissants. Que font justement les puissants? Et nous, comment réagir face à cet immobilisme? L’homme a la mémoire courte.

Rendez-vous sur Hellocoton !