Cinéma : Elle

20160331145135_26322Synopsis:

Michèle fait partie de ces femmes que rien ne semble atteindre. À la tête d’une grande entreprise de jeux vidéo, elle gère ses affaires comme sa vie sentimentale : d’une main de fer. Sa vie bascule lorsqu’elle est agressée chez elle par un mystérieux inconnu. Inébranlable, Michèle se met à le traquer en retour. Un jeu étrange s’installe alors entre eux. Un jeu qui, à tout instant, peut dégénérer.

Lorsque j’ai appris qu‘Isabelle Huppert avait eu l’honneur du Golden Globe de la meilleure actrice dramatique la nuit dernière à Hollywood, je me suis souvenue que j’avais manqué ce film au cinéma, alors qu’Isabelle Huppert fait partie de mes actrices françaises préférées. Je l’ai donc loué en video à la demande sur Orange (oui, je ne télécharge plus pas 🙂 ). Chanceuse, justement le film était en promo (car, franchement je trouve que les tarifs de vidéo à la demande sont exagérés).

Et je suis sortie du visionnage de ce film assez dubitative.

J’ai ressenti plusieurs sentiments assez contradictoires.

Oui, j’ai aimé le jeu d’actrice d’Isabelle Huppert. Je la trouve excellente, même si certains disent qu’elle ne se renouvelle  pas forcément dans son jeu. J’aime sa force et sa fragilité, j’aime sa froideur mais aussi pourtant sa façon bien à elle de nous pousser à nous attacher à son personnage (quand je vous dis que j’ai eu des sentiments contradictoires). Elle ne m’a pas déçue bien au contraire.

Par contre, je m’attendais à autre chose d’un film de Paul Verhoeven, j’étais peut-être trop nostalgique de Basic Instinct. Je n’ai pas ressenti ce film comme un thriller mais plutôt comme une succession de photographies de personnages déjantés, voir même difficilement réalistes (le fils de Michèle et sa petite amie entre autres). Et puis, on devine assez vite qui est le violeur…

Je n’ai pas du tout accroché avec le choix de Laurent Laffitte dans le rôle du voisin. Franchement, je n’y croyais pas. J’aurais aimé que le rôle de l’ex-mari joué par Charles Berling soit plus étoffé, je l’ai trouvé trop transparent, trop fade.

Et puis, surtout, je me demande encore où Paul Verhoeven voulait en venir avec ce film. Sa position par rapport au viol, cette ambiguité que l’on ressent à propos de Michèle : victime ou manipulatrice, femme forte ou femme ruinée par son passé… Tout cela m’a laissé une impression de malaise. Mais, peut-être était-ce justement le but du réalisateur.

Je n’ai pas l’habitude de vous parler des films pour lesquels je n’ai pas eu de coup de coeur (hum je ne vous parlerai pas de Raid dingue dans un tout autre genre…) . Pour Elle, j’ai apprécié les acteurs Isabelle Huppert, Charles Berling, Virginie Efira…mais je suis restée sur un malaise, une ambiguité qui me fait dire que ce film ne restera pas dans mon top des films de 2016.

Mais, je suis tout de même ravie de récompense pour cette grande actrice Isabelle Huppert.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié par

Je suis une femme de 50 ans et des poussières, passionnée par le net, les voyages, la cuisine, la musique, les sorties. J'aime partager mes passions avec vous à travers mes deux blogs.

11 commentaires sur « Cinéma : Elle »

  1. Coucou Sophie, alors, comme d’ accoutumée , à la sortie du film, un peu intriguée, me suis précipitée sur le livre de Djian pour voir si cela allait déclencher l’envie d’aller voir son adaptation cinématographique : et bien non . Je vois mal Laffite dans le rôle distribué et puis me suis un peu ennuyée à la lecture. Bref s’il passe un jour à la tv je regarderai. Pas grand chose au ciné en ce moment pour moi et pour toi? Bises et bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Poulette, je n’ai pas lu le livre de Djian car cet auteur ne m’attire pas spécialement. D’ailleurs, que penses tu de ses écrits?
      En ce moment non plus au ciné pas grand chose me donne envie de sortir de chez moi pour affronter le froid de la rue 🙂
      bises

      J'aime

  2. C’est plus fort que moi, je trouve qu’Isabelle Huppert ne fait passer aucun sentiment. Je la trouve tellement froide et inexpressive ! Même son discours de remerciements, hier, semblait surjoué. Je ne sais sûrement pas l’apprécier à sa juste valeur car on n’arrive pas à un tel succès sans talent.
    Une certitude : je n’irai pas voir ce film.
    Bonne semaine

    Aimé par 1 personne

Et si tu me laissais un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s