Ne jamais vendre la peau de l’ours…

patienceEt

oui, une fois que l’on se trouve à l’hôpital, on ne sait jamais quand on en sort !

Patience, zen !!

Lorsque je vous ai écrit le billet précédent, je venais d’avoir une super nouvelle : vous sortez dans 2 jours !

Vous comprenez bien que j’avais des étoiles plein les yeux et de l’espoir à court terme.

Il suffit d’une autre visite d’un interne dans la journée pour que tout s’écroule. Non, en fait, vous ne sortez pas….

Alors, je vais patienter… mais j’avais envie de vous écrire un petit mot pour vous donner quelques nouvelles, tous vos messages m’ont fait chaud au coeur.

Je vous remercie encore d’être là toujours fidèles au poste.

Bises, à bientôt !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Publié par

Je suis une femme de 50 ans et des poussières, passionnée par le net, les voyages, la cuisine, la musique, les sorties. J'aime partager mes passions avec vous à travers mes deux blogs.

31 commentaires sur « Ne jamais vendre la peau de l’ours… »

  1. Je sais, un peu ,que parfois nous sommes à la merci de décisions d’une équipe médicale et ce sentiment d’impuissance aussi mais n’est ce pas pour mettre le maximum de sécurité de nôtre côté en restant encore sous surveillance? et donc prendre soin de nous en quelque sorte. Bravo pour cette patience et ta positivité. Bisous Sophie et à très vite.

    Aimé par 1 personne

  2. L’équipe médicale est plus prudente que l’autre. Celui-ci veut être absolument sûr que tu n’as plus besoin de lui avant de te laisser partir : rassurant il me semble ! Un peu de patience donc ! A très vite Bisous

    J'aime

  3. En fait ils ne peuvent plus se passer de toi, à l’hôpital, mais ne savent pas comment te le dire ! 😉

    Plaisanterie mise à part, que faire à part accepter ce nouveau contretemps… Et moi qui pensais que tu étais sortie de tes ennuis, je me sens bête du coup.

    Je te souhaite que tout s’arrange très vite et que tu puisses vadrouiller comme tu aimes tant le faire.

    Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Je comprends ton désappointement mais le plus important c’est que tu sortes rassurée et bien remise sur pieds. Tu as tout de même la perspective de sortir et de retrouver ton beau et douillet « chez-toi » où Jack t’attend et va te faire une fête de folie. Dans le yoga, on dit que « le génie est une longue patience ». Bisous.

    Aimé par 1 personne

Et si tu me laissais un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s