C’était mon idole, au revoir France.

France Gall

Je ne pouvais pas ne pas écrire ce billet. J’ai pleuré hier matin, pleuré sur son départ prématuré, pleuré sur cette saleté de crabe qui encore une fois m’a volé une personne que j’estimais.

Ma jeunesse a été bercée par 3 artistes principaux : Daniel Balavoine, France Gall, Michel Berger. Ils sont partis tous les trois maintenant et un grand vide reste.

1497596-archives-france-gall-daniel-balavoine-950x0-1

Difficile de vous dire le nombre de concerts que j’ai pu voir de ces trois là. 🙂 Daniel Balavoine juste deux ou trois, parti trop tôt… Michel Berger je pense 5 ou 6. Des concerts peaufinés à la perfection, il ne supportait pas la médiocrité, un son proche de la pureté du son studio, peut-être un peu trop, il était trop perfectionniste et pudique pour s’éclater vraiment sur scène et transformer ses compositions. France Gall le faisait pour lui avec ses paroles et musiques. Pour France, je ne peux pas vous dire combien de concerts j’ai à mon actif. Elle avait le rythme du jazz en elle, elle savait bouger sur scène, elle savait nous emmener dans son univers.

J’ai admiré la chanteuse et la femme. Je m’habillais et me coiffais comme elle. Je dansais comme elle. A chaque soirée dansante, je me transformais en France Gall en dansant avec ce petit mouvement de genou et coude qui lui appartenait. Ma fille a su par coeur toutes les chansons de France Gall avant de savoir lire, je la nourrissais avec tous les jours en musique dans la voiture.

Vous pourrez également retrouver sur le blog ICI et LA les articles dédiés à la comédie musicale Résiste qu’elle avait co-créée en hommage à Michel Berger.

Que dire de la femme? Bien entendu, je ne la connaissais pas personnellement, j’ai pu juste discuter avec elle plusieurs fois après les concerts, fan que j’étais. Je sais qu’elle était perfectionniste aussi et qu’elle pouvait être (parait-il) intransigeante et même peut-être parfois insupportable. J’ai apprécié sa discrétion face aux médias, sa façon de ne montrer que son profil de chanteuse, gardant secret sa personnalité réelle. J’ai admiré sa force face aux malheurs qui l’ont touchée et j’admire toujours sa façon d’y réagir : « Le départ de Michel et ma fille n’étaient pas contre moi. Ca arrive à tout le monde et c’est encore pire pour certains. Il m’a fallu toutes ces épreuves pour comprendre : Ce n’est pas avec le bonheur qu’on avance, il faut être secouée violemment pour percevoir ce type de choses, pour nous donner une chance de changer, d’évoluer, de grandir ».

France Gall

France Gall a rejoint le Paradis blanc le 7 Janvier, après avoir défié depuis 2 ans, avec discrétion et dignité, la récidive de son cancer ».

France Gall

selection-une-hellocoton-famille-blog-article1

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Publié par

Je suis une femme de 50 ans et des poussières, passionnée par le net, les voyages, la cuisine, la musique, les sorties. J'aime partager mes passions avec vous à travers mes deux blogs.

23 commentaires sur « C’était mon idole, au revoir France. »

  1. Quel bel article Sophie pour rendre hommage à une artiste, une belle personne. J’aimais ses chansons et la femme qu’elle était. Mon fils a 5 ans et s’il ne peut mettre un visage sur son nom, j’espère qu’il se souviendra que petit garçon il aimait ses chansons.
    On dirait que c’est toute une génération qui s’envole doucement…

    Aimé par 1 personne

  2. Tout comme toi, son départ m’a secouée ! J’aimais ses chansons, son couple avec Michel Berger, sa musique, … Que de soirées à danser sur ses musiques. Merci Sophie de ce billet, très juste, touchant, et plein de retenue à son image !
    Tu sais que je passe très souvent devant la tombe de Michel Berger au cimetière Montmartre. Je ralentis le pas lorsque je m’en en passant
    Merci Madame France Gall pou

    Aimé par 1 personne

  3. J ai rencontré mon mari sur la chanson Résiste … Quel chagrin .
    Oui c est toute une époque qui disparaît doucement , j’aimais beaucoup les chansons de France Gall,
    Merci pour l hommage Sophie

    Aimé par 1 personne

  4. C’est une partie de notre jeunesse qui s’en va avec Elle. Nos premières boom et nos premiers émois ! Ce sont ces départs prématurés qui nous font prendre conscience du temps qui passe, mais comme disait France, :  » Résiste »! J’admirais cette femme discrète et talentueuse.

    Aimé par 1 personne

  5. France Gall a bercé une partie de mon enfance et toute mon adolescence. Et, à force d’écouter ses CD, ma fille de 6 ans l’adore aussi. Elle dit souvent que c’est sa chanteuse préférée. C’est vraiment triste, tout une époque qui s’en est allée avec elle.

    Aimé par 1 personne

  6. Que d’émotion. Pour une personne comme moi qui pensait, depuis Johnny et aujourd’hui France Gall, que ces personnages publics avaient simplement accompagné ma jeunesse mais finalement ont fait partie intégrante de ma vie puisque je me retrouve bien triste et à pouvoir fredonner la majeure partie de leur répertoire. Mais ce qui m’attriste le plus je crois c’est qu’avec l’âge je vois surtout la disparition d’un père, d’une mère, d’un époux et le poids de la maladie trop souvent. Et de là la véritable signification du terme « travail de deuil ». des épisodes de tristesse mais doit rester le souvenir toujours.

    Aimé par 1 personne

Et si tu me laissais un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s