Corinne a créé Faitout Local

C’est par mon blog que j’ai connue Corinne. Elle suivait Tribulations d’une quinqua et nous nous sommes rencontrées lors d’une avant-première bien sympathique pour le film Aurore d’Agnès Jaoui.

Durant cette soirée, Corinne me raconte qu’elle vient de changer complètement de voie dans sa vie professionnelle pour se lancer dans une belle aventure : se mettre à son compte. Passionnée de cuisine (elle tenait d’ailleurs un blog), elle va créer FAITOUT LOCAL (des repas faits maison et préparés chaque jour avec des produits locaux ou bio).

faitout local soisy-sous-montmorency paroles de quinquas
faitout local soisy-sous-montmorency paroles de quinquas

Il se trouve que FAITOUT LOCAL se situe dans mon département, donc j’ai la chance de pouvoir goûter parfois les délicieux petits plats de Corinne.

J’ai toujours admiré les personnes qui avaient le courage de se lancer ainsi. Je sais très bien la difficulté de travailler en tant qu’artisan. Alors, j’ai demandé à Corinne si cela lui disait d’apparaître dans mes Paroles de Quinquas. Je suis ravie qu’elle est accepté sans hésitation.

faitout local soisy-sous-montmorency paroles de quinquas

Quand je t’ai rencontrée pour la première fois (en vrai), tu t’apprêtais à changer de vie professionnelle, c’était le grand saut. Peux-tu nous raconter cette aventure ?

Nous avons fêté hier les 3 ans de FAITOUT LOCAL, mais tu as raison, l’aventure a démarré bien avant. Pour faire bref, après des études de commerce international et de marketing opérationnel, toute ma carrière a tourné autour du commercial et du marketing et majoritairement dans l’industrie de l’implantologie médicale. Un domaine pointu et passionnant dans lequel je me suis longtemps épanouie et ai terminé en occupant pendant une dizaine d’années des fonctions de directrice.

Pour diverses raisons qui seraient un peu longues à expliquer, une certaine routine et une fracture croissante entre mes valeurs et celles de ce milieu m’ont poussée à me poser beaucoup de questions sur la suite, à remettre en question l’idée de poursuivre voir de finir ma  vie professionnelle ainsi. A l’occasion d’un licenciement, il m’est apparu évident qu’il me fallait m’offrir une nouvelle vie, un nouveau challenge.

FAITOUT LOCAL est le cadeau que je me suis fait pour mes 50 ans.

Le jour précis de mes 50 ans d’ailleurs, les travaux n’étaient pas totalement finis et même si nous n’avons réellement ouverts que 10 jours après, ce jour là, nous avons mêlé mon anniversaire et l’inauguration de  FAITOUT LOCAL avec les proches dans les locaux de FAITOUT LOCAL.

En créant FAITOUT LOCAL, j’ai converti ma passion pour la cuisine en un métier. Mais je ne suis pas seulement cuisinière, je suis aussi multi casquettes comme tout chef d’entreprise.

Depuis, FAITOUT LOCAL grandit, s’adapte aux demandes, au marché. C’est loin d’être simple, ce n’est pas encore gagné loin de là (surtout qu’entre les grèves et la covid19, nous avons été fortement mis à mal cette année), on se paye à peine mais j’aime ma nouvelle vie.

Je suis maître de l’aventure avec mon associé Yoann, c’est à la fois stressant et satisfaisant, flexible, humainement et intellectuellement enrichissant, crevant, chronophage etc.

faitout local soisy-sous-montmorency paroles de quinquas

Comme nous sommes 2 dans l’aventure, les éventuels coups de mou ne sont pas au même moment pour l’un et l’autre, ça équilibre. Ça permet d’avancer plus forts.

Autrefois, t’imaginais-tu à plus de 50 ans pouvoir te lancer ainsi dans une nouvelle vie ?

Oui et non . Je crois que ça n’a jamais été concret, mais j’ai toujours pensé que ça pouvait arriver à 50 ans ou avant ou après peut-être.

Quand j’ai acheté ma maison, mon objectif était de ne plus avoir de crédit à rembourser à 40 ans pour pouvoir faire le choix d’une éventuelle autre vie sans avoir la contrainte bloquante d’un crédit. Ça n’a pas été à 40 ans mais à 50 ans que l’envie et la concrétisation ont été réelles.

Quelle est ta vision de femme quinquagénaire ?

corinne faitout local soisy-sous-montmorency paroles de quinquas

Pour moi une femme de 50 ans est une femme encore jeune et avec de l’expérience, mixte génial qui permet de se lancer en évitant certaines erreurs de jeunesse.

C’est l’âge où on se connaît mieux ce qui aide à faire des choix, parfois difficiles. C’est l’âge où on a éventuellement une certaine assise financière qui aide aussi à changer de cap, l’âge où ça vaut encore vraiment le coup de changer, d’évoluer car on se sent encore dynamique, disponible etc.

C’est un âge où on sait aussi la fragilité de la vie car on a déjà été confronté personnellement, de près ou par chance de plus loin à des accidents de la vie. Ça permet de relativiser, de se dire « Go ! Fonce, si tu ne le fais pas personne ne le fera pour toi et plus tard, ça risque d’être trop tard ».

Je crois que c’est aussi l’âge, dans nos sociétés privilégiées, où on a envie et où on peut trouver les ressources pour être plus en accord avec soi même.

Puisque ton activité principale est la cuisine et le bien-manger, voici quelques questions sous forme d’un portrait chinois gourmand :

faitout local soisy-sous-montmorency paroles de quinquas

Ouhlala, je suis nulle dans ce genre de jeu et je suis certaine que les réponses pertinentes me viendront plus tard …alors comme ça, sans trop réfléchir:

  • Si tu étais un plat ……….. un plat qui surprennent les papilles tout en les régalant, avec du gingembre ingrédient dont je suis fan.
  • Si tu étais un dessert …… un dessert peu sucré, au citron et à l’acidité bien présente
  • Si tu étais une friandise … du bon fromage, mon péché mignon absolu
  • Si tu étais un fruit … un fruit de saison (en ce moment les super cerises burlat )
  • Si tu étais une boisson …. kéfir de fruits maison
  • Si tu étais une odeur … vanille

A part la cuisine, quelles sont tes passions dans la vie ?

La cuisine, c’est la faire bien sûr, aujourd’hui au quotidien pour mes clients, mais c’est aussi la découvrir en allant au restaurant. J’aime me faire surprendre et je me rends compte que me goûts s’affinent, évoluent et que j’adore ça. Par chance, Yoann mon conjoint et associé aussi !

L’humain. J’aime rencontrer, découvrir les gens, apprendre d’eux … du coup, moi qui adore les voyages, j’aime prendre le temps des rencontres, ne pas avoir de programme et me laisser vivre et guider par les rencontres. Peu m’importe d’avoir visité toutes les églises/temples d’un pays, coché toutes les cases du guide touristiques, mes plus beaux souvenirs sont des moments partagés avec des gens, parfois même sans échange verbal poussé quand l’un et l’autre n’avons aucun mot commun.

J‘adore lire et suis incapable d’être sans un livre où que j’aille, que je parte pour une heure ou plusieurs semaines. Du coup je te laisse imaginer mes valises …parce qu’évidemment, j’aime le livre papier pas la lecture sur tablette !!!

J’aime tout ce qui est créatif et manuel et ai un talent plutôt reconnu pour le dessin/la peinture. Malheureusement, je n’ai pas touché un crayon depuis le début de l’aventure FAITOUT LOCAL. Je sais que ça reviendra, chaque chose en son temps.

J’ai aussi une passion pour les massages et les techniques de bien-être en général. C’est même un besoin que j’essaye vraiment d’entendre et m’accorde dans mes rares moments libres. Je commence à avoir un bon petit réseau de personnes talentueuses à qui confier mes tensions et envie de massage.

Je remercie Corinne d’avoir bien voulu jouer le jeu de l’interview. Avec mon blog, j’ai la chance de rencontrer de belles personnes comme Corinne.

Si vous venez dans le Val d’Oise, si vous habitez le Val d’Oise, je vous invite à passer dire bonjour à Corinne dans sa boutique FAITOUT LOCAL. Vous pourrez vérifier que je ne vous dis pas de bêtises quand je vous conseille de belles adresses.

FAITOUT LOCAL, 61 avenue de Paris à Soisy-sous-Montmorency.

13 Commentaires

  1. rysy
    20 juillet 2020 / 12 h 42 min

    Bonjour, merci pour ce super portrait. Et je confirme, nous sommes tous fans chez nous. TOUT est délicieux. Depuis le début, nous ne nous lassons pas. Et pendant le confinement, Corinne et Yoann ont trouvé des solutions pour nous ravitailler et ravir les papilles.

    • Sophie
      Auteur
      20 juillet 2020 / 23 h 24 min

      Je suis tout à fait d’accord avec vous!! Si j’habitais juste à côté de Faitoutlocal, je crois que je ne me lasserai pas!!

  2. Marc Buffet
    25 juin 2020 / 19 h 18 min

    Félicitations Corinne. Beau parcours….

  3. 22 juin 2020 / 14 h 52 min

    Un beau portrait et une jolie découverte!
    C’est très inspirant ces parcours de vie, j’adore!
    Merci

    • Sophie
      Auteur
      22 juin 2020 / 22 h 43 min

      Oh, je suis ravie que ce portrait t’ai plu!

      Bises

  4. 22 juin 2020 / 5 h 52 min

    Oh la la ça donne envie de goûter et déguster ces propositions en photos !
    Belle reconversion ! Décidément 50 ans est véritablement un âge extraordinaire…

    • Sophie
      Auteur
      22 juin 2020 / 22 h 44 min

      Bien d’accord avec toi sur tout ! autant sur les gourmandises que sur l’âge! 🙂

      bises

  5. Aline
    21 juin 2020 / 19 h 20 min

    Joli portrait et belle reconversion. Pour avoir testé Faitout Local, vous pouvez y aller les yeux fermés, c’est délicieux !!

    • Sophie
      Auteur
      22 juin 2020 / 22 h 44 min

      J’approuve complètement. 🙂

  6. Janachète
    21 juin 2020 / 18 h 33 min

    Une passion qui s’est concrétisée ! Bravo à Corinne et longue vie à son entreprise.
    Merci à toi de nous la présenter !
    Bonne soirée Sophie !

    • Sophie
      Auteur
      22 juin 2020 / 22 h 45 min

      Merci Jany!

  7. Marthe Huchette
    21 juin 2020 / 17 h 16 min

    Bon vent pour la suite! Vraiment attirantes les différentes propositions en photos.

    • Sophie
      Auteur
      22 juin 2020 / 22 h 45 min

      Et je peux vous assurer que c’est délicieux!

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :