3 ans se sont passés…

Aujourd’hui, cela fait 3 ans. C’était le 16 décembre 2015 que j’ai entendu : c’est un cancer du sein.

Que s’est-il passé durant ces trois ans? Ils sont passés si vite. Je vous l’ai raconté déjà sur le blog ICI ou encore LA.

Pour résumer rapidement :

Le diagnostic annoncé, ma vie s’est accélérée.

J’ai l’impression d’avoir pris un train sans savoir vraiment où il allait me mener. Au volant du train : l’oncologue. Enfin, si je devinais un peu quelles seraient les étapes du voyage puisqu’il s’agissait de mon 2ème.

  • 7 mois de traitement.
  • 4 mois au moins pour m’en remettre.
  • Puis, c’est la reconstruction du corps, de son image, de sa vie.
  • Quelques mois plus tard, c’est le cancer précédent qui se rappelle à moi. Pas une récidive heureusement, mais un rappel à l’ordre. Oui, tu t’en es sortie, mais tu dois supporter les séquelles des traitements. Je pensais qu’au bout de 8 ans, je n’allais plus en entendre parler.
  • 4 opérations importantes, des hospitalisations. A chaque fois, il faut s’en remettre physiquement. Psychologiquement, c’est plus difficile.



Photo by rawpixel on Unsplash

Une fois sortie de chacun de ces épisodes médicaux, j’échaffaudais des projets. Une multitude de choses à faire avant de reprendre un jour le travail (ou bien dans mes journées noires, c’était avant qu’un autre cancer arrive).

Maintenant que j’arrive à la fin de mon congé maladie, j’ai l’impression de ne pas avoir vu passer ces 3 ans, et je regrette de ne pas avoir pu faire tout ce que j’avais imaginé.


Qu’est-ce qui m’en a empêché?

On se croit (ou plutôt, je me crois) toujours plus forte que je ne le suis. En fait, il faut du temps pour se remettre physiquement à chaque opération.

Je n’avais pas programmé ce temps dans mes projets.

Il faut aussi être assez forte psychologiquement, et encore une fois, je me pensais plus solide que je ne le suis. Je n’ai pas pu faire certaines démarches que je m’étais promises d’accomplir.

Me voici arrivée en fin de droits, je ne sais pas trop encore quand et sur quel poste je vais reprendre le travail. Mais, déjà, je fais un bilan, et je me dis que je n’ai pas fait la moitié de ce que j’avais prévu.

Je ne me plains pas. J’ai pu profiter de beaucoup de moments, d’ailleurs la plupart ont été des moments dédiés à mes blogs.

Je ne me plains pas, car j’ai eu la chance de bénéficier de cet arrêt longue maladie. Je suis consciente de ma chance dans ma malchance.

Mais, je me rends compte que j’ai laissé passer des opportunités d’avancer dans ma vie. Je voulais mettre à profit ce temps pour me former, changer de vie. Et je n’ai pas saisi cette possibilité.

Trop de pauses médicales, trop de noeuds dans la tête, trop de pensées négatives sont venus parasiter mes bonnes intentions.

Ce que j’ai réussi à changer :

  • Penser davantage à moi.
  • Savoir relativiser.
  • Avoir gagner de la confiance en moi (mais il y a encore du travail)
  • Savoir faire plus facilement des choix.
  • Faire de multiples rencontres (je crois que c’est ma plus belle réussite de ces 3 ans)

Voici ce que je regrette de ne pas avoir accompli et qu’il me reste donc à entreprendre :

  • Me former à un nouveau métier. (oui, même à 55 ans, on peut en rêver)
  • Partir enfin pour un voyage en Afrique (Namibie, Ouganda ou Sénégal).
  • Avoir le courage de trier tous les objets, les meubles, les souvenirs qu’il me reste de mes parents dans la cave et dans mon box. J’ai entassé, mais je n’ai jamais eu le courage de me défaire de certaines choses.
  • Prendre plus de temps pour recevoir mes amis chez moi.

Je peux dire que j’ai eu les yeux plus gros que le ventre en quelque sorte.  J’ai cru que j’avais la vie devant moi pour profiter, mais un congé longue maladie reste un congé longue maladie, il sert à se reposer et à se reconstruire. Après la reconstruction physique et psychologique, il y a les projets.

Ce billet est très centré sur moi, je l’avoue. Mais, cela me fait du bien de faire un bilan de cette tranche de vie et d’en tirer des conclusions.

Et puis, je sais que les personnes qui sont passées par là ont peut-être vécu les choses de la même façon que moi ou peut-être pas. N’hésitez pas à partager votre expérience que je me sente moins seule dans mes pensées.

Comment s’est passé votre congé longue maladie si vous êtes aussi passés par cette case?

Comment s’est passé votre reprise du travail, si vous l’avez repris?

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 Commentaires

  1. 18 décembre 2018 / 22 h 40 min

    Coucou Sophie,
    Je me sens encore plus concernée par cet article que nous nous étions rencontrées pour la première fois « en vrai » quelques semaines plus tôt…
    Quant au fait de programmer plus que l’on n’arrive à faire, je me dis que ma foi tant qu’on peut profiter de petites tranches – de bonheur – sympas le reste dans le box peut attendre… Tu le feras un jour où tu te sentiras motivée …ou pas!
    Bisous et à très bientôt!!!

  2. 18 décembre 2018 / 8 h 15 min

    Bonjour Sophie,
    Je viens de lire ton article et j’ai été très émue… je te trouve extrêmement courageuse.
    Ces épreuves nous fond prendre conscience qu’il faut aller à l’essentiel et profiter à fond de la vie.
    Je te souhaite de très bonnes fêtes de Noël.
    Je t’embrasse
    Brigitte

    • Sophie
      Auteur
      18 décembre 2018 / 15 h 15 min

      Oui, je crois qu’il faut passer par des épreuves dans la vie pour comprendre qu’elle est sa valeur 🙂
      De très bonnes fêtes à toi aussi

  3. 17 décembre 2018 / 23 h 00 min

    Coucou Sophie
    Tu avais oublié que le Maître dans cette histoire était le « mal a dit »… tu as donc bien fait d’utiliser ce temps pour te remettre car là était l’essentiel… maintenant c’est ta nouvelle vie et tu pourras faire tout ce que tu n’as pas eu le temps de faire!!!
    J’ai connu une sale descente en enfer il y a 7 ans et c’est là que tu comprends qu’il faut prendre soin de soi et être plus égoïste… c’est ce que tu as fais… pour mieux accomplir tous tes projets maintenant! 😍

    • Sophie
      Auteur
      18 décembre 2018 / 0 h 12 min

      C’est vrai Magali, mais je me dis que je n’aurais plus autant de temps à moi avec le boulot… mais je ferai comme toi 🙂
      bises

      • 19 décembre 2018 / 9 h 02 min

        Mais oui tu y arriveras… tu feras à ton rythme et surtout pour ton plaisir
        Bises

  4. janachete
    17 décembre 2018 / 18 h 32 min

    Tu es une femme courageuse et tu sembles ne jamais baisser les bras .
    Même si tu t’en serais passée tu sors grandie de cette épreuve.
    Et il est encore temps de réaliser les projets que tu n’as pas pu faire .
    L’essentiel est que tu ais gagné la partie !
    Reste toujours aussi pétillante et joyeuse c’est tellement agréable à voir.
    Tu nous donne des lecons !
    Merci Sophie.
    Bisous !

    • Sophie
      Auteur
      18 décembre 2018 / 0 h 13 min

      Oh non, je ne donne pas de leçon, chacun réagit comme il le peut et puis tu sais, je ne montre pas tout non plus sur le web 🙂
      Merci Jany ,bisous

  5. 17 décembre 2018 / 15 h 34 min

    Tu es très courageuse Sophie et ce congé t’a quand même permis de faire de jolies choses à 55 ans tu as encore la vie devant toi et de belles années! tu pourras faire tes beaux voyages je n’en doute pas!
    Prends soin de toi et garde cette jolie lumière qui pétille au fond de tes yeux c’est ce que j’ai remarqué tout de suite la 1ere fois que je t’ai vue!
    Belle journée et bonnes fêtes de fin d’année!

    • Sophie
      Auteur
      18 décembre 2018 / 0 h 23 min

      Merci beaucoup Solange, très bonnes fêtes à toi aussi.

  6. 17 décembre 2018 / 14 h 53 min

    Tu es courageuse et sincère, tu me touches beaucoup. Je te souhaite plein de bonheur et de belles choses.

    • Sophie
      Auteur
      18 décembre 2018 / 0 h 24 min

      Oh merci Alexandra d’être passée par là.
      Bises passe de bonnes fêtes!

  7. 17 décembre 2018 / 12 h 39 min

    Bonjour Sophie c’est beau tout ce que tu écris et tu as raison de te centrer sur toi c’edt Essentiel pour que tu fasses les choses dont tu as réellement envie aujourd’hui🙏🏻La vie n’est pas un long
    Fleuve tranquille mais tu es en vie et la vue est belle malgré tout!
    J’en parle en connaissance de cause 🙏🏻
    Bisous

    • Sophie
      Auteur
      18 décembre 2018 / 0 h 25 min

      Oui, il est clair que nous avons chacun et chacune nos passages difficiles dans la vie. Il faut savoir profiter du meilleur.
      Bises

  8. 17 décembre 2018 / 12 h 27 min

    Bonjour Sophie
    Encore une fois je me retrouve dans tes paroles
    C est étonnant d ailleurs d avoir le besoin et surtout oser se dévoiler et parler d un bilan comme je viens de la faire justement sur mes 18 mois de remission .
    Oui car j ai moins envie de parler des 20 mois de carcan peut être pas encore en vie de revenir dessus
    3 ans c est long et court à la fois comme tu dis .on a mis des projets mais on n a pas pense que la reconstruction physique et psychologique serait si longue pour vraiment penser à un nouvel avenir
    Je pensais qu au bout de 3 ans comme moi tu pouvais prolonger ? Alors évidemment tu passes à mI traitement mais n as tu pas une prévoyance ?
    Ça te permettrait de mettre en place ton projet de reconversion ?

    Ma psy m avait donné aussi ce petit exercice de faire une liste de projet sur 24h 1 semaine 1 mpis 3 mois 6 mois un an
    Je me souviens lui avoir demandé dans 1 an mais malade ou pas ? .elle m à répondu ce que vous vous aimeriez faire
    Je me retourne et 18 mois après j ai réalisé pas mal de choses que je n aurais jamais pensé si elle ne m avait pas fait faire cet exercice
    Trop bien d avoir mis des croix ..
    Et pour ce que je n aI pas réalisé elle m à dit ne barrez pas reportez le .alors je te dis ça car c est ce que tu peux faire tu reportés ton projet mais tu le dates !
    Et oui pas d age pour changer de vie.
    Justement ce cancer n est pas arrivé par hasard souvent
    Ah comme toi le tri des affaires de mes parents c est bien plus compliqué
    Mais je pense que ta priorité c est prendre soin de toi et réaliser ton projet
    Je te le souhaite de tout mon coeur

    • Sophie
      Auteur
      18 décembre 2018 / 0 h 29 min

      J’ai fait une grosse erreur il y a deux ans en fait. Après un an de congé longue maladie, on nous propose de passer en congé longue durée. Et… j’ai refusé, car cela signifiait que je perdais mon poste. A cette époque, je me voyais revenir au boulot, sur mon poste. Mais, j’ai mal imaginé le futur. Maintenant, je me dis que je vais avoir énormement de mal à reprendre ce poste qui demande énormément d’énergie . Cela fait déjà deux ans que je suis à mi-salaire.
      Alors, maintenant, je regrette ce choix. Mais on ne peut pas revenir en arrière.
      Bises

      • 18 décembre 2018 / 20 h 14 min

        bonsoir Sophie ah oui effectivement en congé en CLM c’est 1 an à taux plein et 2 à mi traitement
        connais tu le site alloalex ? J’en ai parlé dans mon article cancer et travail; ils peuvent peut être te donner des conseils. ils aident les personnes pour la reprise du travail et connaissent toutes les lois et possibilités,
        peut être il faut voir avec le medecin du travail si tu es apte à reprendre(selon le travail que tu fais) avec l’appui de tes médecins qui te suivent; et aussi commencer par un mi temps thérapeuthique;
        tu peux m’écrire par mail si tu veux
        renseigne il y a peut etre des solutions
        ta santé d’abord !

  9. nicolepassions
    17 décembre 2018 / 9 h 50 min

    J’aime ce billet plein de toi, de tes batailles, de tes questionnements….Je sais je sais…..
    Merci à la vie qui m’a permise de te rencontrer pour un partage hors du temps….
    Bisous ma chère Sophie et douces pensées.

    • Sophie
      Auteur
      18 décembre 2018 / 0 h 31 min

      J’ai parfois besoin d’écrire et de partager tous ces questionnements.
      Bises Nicole

  10. 17 décembre 2018 / 9 h 42 min

    Belle leçon de vie et si tu n’as pas réussi à trier ou à voir tes amis plus souvent, tu auras le temps de le faire en 2019. Bises

    • Sophie
      Auteur
      18 décembre 2018 / 0 h 32 min

      Oui, mais cela ça s’appelle aussi procrastiner 🙂
      bises Jo.

  11. gren38
    17 décembre 2018 / 8 h 39 min

    Bonjour Sophie
    Quel courage, et que de positif dans ce post malgré les 3 années de galère qui viennent de passer
    Fonce alors maintenant, tu as l’avenir devant toi,
    Bonne semaine et Bonnes fêtes de fin d’année

    • Sophie
      Auteur
      18 décembre 2018 / 0 h 32 min

      Oui, l’avenir, mais pour le moment je ne sais pas trop lequel professionnellement parlant.
      Bises

  12. 17 décembre 2018 / 7 h 27 min

    Coucou ma belle
    Je suis passée à travers une longue dépression ou pendant cette maladie tu ne penses malheureusement à rien, tu es dans l’incaPacite d’avoir des projets, tu survis ! De longues années de perdues ! Et comme d’autres maladies, tu es certes guérie mais pas tout à fait ! Le moindre grain de sable peut te faire replonger ! Alors maintenant je profite à fond des bons moments et de l’instant ! Bizzz et belle semaine

    • Sophie
      Auteur
      18 décembre 2018 / 0 h 33 min

      Voilà, c’est tout à fait cela. Le moindre grain de sable peut nous anéantir.
      Bises Pimprenelle 🙂

  13. 17 décembre 2018 / 7 h 08 min

    Bonjour Sophie, c’est très courageux de parler de toi et de te dévoiler. Ne regrette rien, tu as mis tout d’abord ton congé maladie à profit pour te soigner et t’occuper de toi, le reste viendra après tout naturellement. Le plus important ce sont les bons moments et se dire qu’il y en aura d’autres. suivant ton parcours de loin je trouve que tu as super bien géré tes soucis de santé et j’imagine que tu as dû passer par de durs moments. Je te sens forte et courageuse. Reste positive tu as toute la vie devant toi maintenant pour réaliser tes rêves. Très belle journée

    • Sophie
      Auteur
      18 décembre 2018 / 0 h 34 min

      Toute la vie devant moi…. mais on ne sait jamais combien de temps elle va durer cette vie.
      Bises Corinne.

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :