Chère ménopause…

Chère ménopause,

Quand tu es arrivée sans crier gare, un peu trop tôt à mon goût, c’était un accident de la vie. En combattant ce foutu crabe, j’y avais laissé des plumes, mes hormones se sont fait la malle et tu es arrivée alors que je ne t’attendais pas encore.

Au début, c’était la joie. Yesss, enfin , ces satanés anglais n’allaient plus m’embêter tous les mois. Vive la liberté !! Et puis, adieu la pilule ou le stérilet, plus aucun risque !! Le bonheur quoi !!!

Mais, chère ménopause, tu n’es pas seulement joie et euphorie.

Après quelques mois ou plutôt quelques années, je ne me suis pas laissée faire facilement, tu as montré tes mauvais côtés. Il a fallu supporter la prise de poids (bon, ok, c’est vrai je ne t’avais pas attendue pour cela), l’irritabilité, les bouffées de chaleur, une petite dépression (mais là, tu n’es pas la seule responsable, désolée) et puis, d’autres désagréments qui ont pu venir compliquer un peu ma vie sexuelle.

Chère ménopause, je ne me laisse pas faire. Oui, un jour ou l’autre, je me déciderai à consulter pour connaître les solutions hormonales qui m’aideront à te supporter au mieux. Mais, il faut dire que toutes ces abréviations barbares TSH et compagnie me font un peu peur.

Pour le moment, je n’ai pas trop le temps de m’en soucier et je vis malgré ta présence.

La ménopause c’est un changement dans la vie sexuelle. On ne court pas forcément après le même type de plaisir sexuel. Le désir sexuel, la libido sont sous dépendances hormonales, alors, il faut mettre tous les atouts de notre côté pour garder une vie sexuelle satisfaisante. Quand je dis satisfaisante, c’est qui nous satisfait chacun à notre manière. Là encore, l’âge nous aide à relativiser les choses, il n’est plus question de performance, ni de statistiques pour décompter le nombre de rapports sexuels dans le mois non, il s’agit de prendre du plaisir, de laisser libre cours à notre imaginaire érotique, à profiter des moments intimes faits de caresses,de tendresse, et de jeux érotiques. La vie sexuelle continue après la ménopause, il faut juste l’aménager un peu (on peut d’ailleurs l’agrémenter de jeux divers et pourquoi pas s’amuser avec divers sextoys et huiles lubrifiantes qui peuvent servir à pimenter et rendre plus confortable l’acte sexuel).

Chère ménopause, la vie sexuelle continue après toi.

Chère ménopause, je me sens encore femme, une femme mûre, accomplie, mais une femme qui a toujours envie de plaire et surtout de Lui plaire.

Et vous? La ménopause est-elle déjà passée par vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Commentaires

  1. 30 septembre 2015 / 11 h 20 min

    Non, elle n’est pas passée, mais j’ai grandi entourée de femmes et je le prends très au sérieux. Je trouve ton billet très juste : c’est une étape importante à ne pas rater. Les sirènes de la mode nous chantent le contraire, mais le corps évolue depuis notre naissance, il parcourt son cycle, et rien ne sert de le nier. Il faut l’accueillir – et je trouve que c’est courageux de ta part d’en parler.

    • 30 septembre 2015 / 14 h 51 min

      Penses-tu que cela est courageux? Du fait de certains tabous?
      A un certain âge , on est bien obligé d’assumer 🙂

  2. 25 septembre 2015 / 16 h 25 min

    Nous avons connu aussi cette période, mais honnêtement, avec un traitement hormonal, nous ne l’avons pas vu passer ! Il y a juste les années que nous sentons passer… 🙁

    • 26 septembre 2015 / 8 h 48 min

      Les années passent mais le coeur reste jeune :).
      Je suis en train de réfléchir pour commencer un traitement hormonal, la peur que j’avais été le risque de cancer, je ne veux pas repartir dans cet enfer, mais apparemment il y a des solutions nouvelles.

  3. 25 septembre 2015 / 8 h 55 min

    Coucou ma belle !
    Merci pour ces mots, je n’aurais pas dit mieux….. je me sens comme toi, un peu désemparée par ce qui m’arrive
    Bon week-end, bisous

    • 26 septembre 2015 / 8 h 51 min

      Bon week-end à toi aussi Misspoucinette, et ne te désempare pas trop, girl power !! 🙂

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :