Ciné : La vie scolaire

Avant-première à Saint-Denis

Au mois de juin, j’ai eu le plaisir d’assister à une des avant-premières du film LA VIE SCOLAIRE en présence de l’équipe du film, et surtout à Saint-Denis (93) la ville où a été tourné le film, la ville où a grandi Grand Corps malade.

Je vous avais déjà rapporté mon enthousiasme pour le premier film de Grand Corps Malade : Patients.

J’ai ressenti encore beaucoup d’émotions différentes, du rire à la boule dans la gorge, pour La vie scolaire.

Ce que j’aime c’est qu’avec Grand Corps malade et Mehdi Idir, c’est du vrai, du concret. Sa description du collège dans ces quartiers, elle n’est ni exagérée, ni trompeuse.

Synopsis

Une année au coeur de l’école de la république, de la vie… et de la démerde ! Samia, jeune CPE novice, débarque de son Ardèche natale dans un collège réputé difficile de la ville de Saint-Denis. Elle y découvre les problèmes récurrents de discipline, la réalité sociale pesant sur le quartier, mais aussi l’incroyable vitalité et l’humour, tant des élèves que de son équipe de surveillants. Parmi eux, il y a Moussa, le Grand du quartier et Dylan le chambreur. Samia s’adapte et prend bientôt plaisir à canaliser la fougue des plus perturbateurs. Sa situation personnelle compliquée la rapproche naturellement de Yanis, ado vif et intelligent, dont elle a flairé le potentiel. Même si Yanis semble renoncer à toute ambition en se cachant derrière son insolence, Samia va investir toute son énergie à le détourner d’un échec scolaire annoncé et tenter de l’amener à se projeter dans un avenir meilleur…

ALLOCINE.COM

En lisant ce résumé, vous pourriez croire que c’est un film à l’eau de rose sur la banlieue comme on a déjà pu en voir. Mais, allez le voir pour vous faire votre idée.

Personnellement, j’habite et je travaille dans le même genre de ville que Saint-Denis, vous savez les quartiers que l’on dit « difficiles ».

Et, j’ai reconnu ces élèves que je côtoie chaque jour, ces élèves qui ont du potentiel mais qui ne savent pas l’utiliser car ils ne sont pas guidés comme il le faudrait ou ils préfèrent « déconner ».

Pendant tout le film, nous suivons Samia, jeune CPE (conseillère principale d’éducation). La CPE a un rôle extrêmement important dans un collège. C’est le rouage indispensable entre les élèves et les professeurs, entre les élèves et l’administration.

Grand Corps Malade et son complice cinématographique Mehdi Idir ont (comme pour Patients) choisi de ne pas faire tourner des stars. Ils ont choisi des gamins de la cité, des gamins d’un collège de Saint-Denis. Ces jeunes étaient présents lors de l’avant-première, quelle ambiance dans la salle !!

la vie scolaire avant-première saint-Denis

A la sortie de la séance, j’ai pensé aussi au film Entre les murs de Laurent Cantet qui avait été récompensé à Cannes et que j’avais tellement aimé.

La vie scolaire ( Grand Corps malade et Mehdi Idir) sort demain mercredi 28 août, ne le manquez pas.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Commentaire

  1. 30 août 2019 / 17 h 03 min

    Coucou Sophie. On entend beaucoup sur la rentrée scolaire en ce moment. Je ne doute pas que le film soit intéressant, mais c’est le genre de ciné ou documentaire que je fuis. Pour plusieurs raisons personnelles, cela ne m’attire pas du tout. Mais j’admire qu’il y ait encore des enseignants motivés, qui ont la foi, et des personnels scolaires, CPE, etc. qui s’investissent corps et âme. J’espère que ton nouveau lycée, vu depuis un autre angle, te convient. Bise 😘

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :