Comment pourrir une journée.

Imaginez… je me situe dans un paysage de rêve, une météo idyllique, avec mon Namoureux et là, un coup de téléphone est capable de me transformer la journée en une espèce d’angoisse diffuse.
Monsieur Ex a choisi ce moment pour m’appeler pour me parler avocat, divorce, rapide, etc.
Ok, je savais bien qu’il faudrait y passer mais pourquoi venir me pourrir mes vacances de rêve avec ce sujet ?

Est-ce que je suis trop fragile, trop émotive ? Comment 2 ou 3 phrases de monsieur Ex peuvent-elles revenir en boucle tout au long de la journée ? J’essaie de les balayer d’un revers de la main, j’ai tellement de jolies choses à admirer autour de moi, tellement de bon temps à prendre, tellement de moment uniques à vivre que je ne vais pas me laisser bouffer par ces quelques minutes de discussion.
Et pourtant, ce n’est pas facile de les oublier et de faire abstraction de ces mots : avocat, partage, que les choses soient claires, nouvelle vie… pourtant, c’est aussi une délivrance pour moi quand ce sera chose faite puisque cela a déjà trop traîné.

Mais bon, il aurait pu choisir un autre moment que mes vacances pour me pourrir l’esprit avec ces obligations de la vie.

Et vous ? Arrivez-vous facilement à relativiser quand on vous annonce une mauvaise nouvelle ou bien que l’on vous pose un problème ? Êtes-vous capable de ne pas ressasser cela toute la journée et savez-vous passer à autre chose tout naturellement ?

ps: oui, je sais, cela peut faire petite fille riche qui se plaint ce billet d’humeur. 🙂
penseenegative
Rendez-vous sur Hellocoton !

22 Commentaires

  1. 8 août 2015 / 19 h 04 min

    Pour éviter ce genre de situation, je laisse mon portable fermé pendant les vacances .. ou je ne l’ouvre que quelques minutes 1x par semaine, et à mon retour de vacances, je répond aux différentes messages et coups de fil.

    • 8 août 2015 / 22 h 04 min

      Je ne peux pas faire ce genre de choses. Je pense toujours que je dois rester disponible pour mes enfants.

      • 9 août 2015 / 18 h 52 min

        C’est ton choix et je le respecte, mais suivant l’âge de tes enfants (ils sont peut être adultes) ils peuvent se passer de leur mère pendant quelques jours !

          • 9 août 2015 / 19 h 02 min

            On a tous une relation différente avec ses enfants. Tu sais, j’ai eu une belle-mère qui me téléphonais 3x par semaine, pour savoir si son fils allait bien, il mangeait bien, etc .. au bout de quelques années c’est fatiguant et limite angoissant.

  2. 4 août 2015 / 10 h 11 min

    je suis incapable de ne pas ressasser comme hier en sortant du commissariat du coup fin de journée pourrie soirée pourrie quand au divorce cela m’a valu en tout 7 années de stress de coup de fil dans le même genre que celui que tu décris 7 années et plus encore alors je comprends et compatis essaye de te détendre et d’oublier, courage bises

  3. Anonyme
    3 août 2015 / 19 h 45 min

    Très dure de faire abstraction; Je suis pareil; Tout revient en boucle dans mes pensées;
    Il aurait pu choisir un autre moment.
    Alors si possible, profites encore de ces moments 🙂

  4. 3 août 2015 / 19 h 21 min

    Perso, je suis incapable de ne pas ressasser… c’est très pénible 🙁

  5. 3 août 2015 / 18 h 08 min

    Ce n’est que l’avis d’un homme , et je ne pretend pas etre unexemple ou un modele , débranchez le telephone , profitez de vos vacance avec votre amoureux , de toute facon les problèmes seront toujours la a votre retour , amusez vous un max et profitez , les vacances sont faites pour ca , le reste ca attendra votre retour .

    • 8 août 2015 / 22 h 09 min

      Je ne peux vraiment pas faire cela, mes enfants (même si ils sont grands) ne sont pas avec moi, et comme je suis une maman poule.. 🙂

      • 9 août 2015 / 10 h 38 min

        Faire car’burer le cerveau c’est bien , mais il faut quand meme le laisser se reposer de temps en temps , vous risquez la suchauffe , et bien entendu mon com , vaut ce qu’il vaut , dans la limite , ou je ne sait pas tout , et que vous ne dites pas tout , c’est les femmes ca , a se torturer le cerveau pour des choses qui n’en valent pas la peine , ou qui peuvent attendre , il faut relativiser , et gerer les choses urgentes dans le dossier urgent , et les autres dans le dossier affaires courantes , je sait , c’est plus facile a dire qu’ a faire .

        • 9 août 2015 / 11 h 51 min

          Oui, c’est une des choses les plus difficiles à faire pour moi : relativiser. Mais j’y travaille 🙂

  6. 3 août 2015 / 16 h 43 min

    Nous vous comprenons – nous ce serait des nuits blanches assurées ! Bon courage et essayez de prendre du recul…

    • 8 août 2015 / 22 h 09 min

      Désolée de dire cela, mais ça me console presque de ne pas être la seule 🙂

  7. 3 août 2015 / 16 h 25 min

    impossible de ne pas ressasser quand un problème trotte dans la tête
    on échafaude des théories, on se remet en question c’est humain, mais il faut essayer de passer à autre chose le plus rapidement possible.Au moment des vacances il a quand même mal choisi son moment, allez courage il faut foncer
    bonnes vacances

  8. nausikaa63
    3 août 2015 / 16 h 21 min

    Je suis comme toi, et après coup je me dis toujours : “Zut, j’aurais dû penser à prendre du Staphysagria 5 Ch toutes les 2 heures jusqu’à ce que ça aille mieux.” Le Sépia 15 Ch (1 dose tous les 8/15 jours), c’est bien aussi quand on a “le moral dans les chaussettes”, enfin si tu apprécies l’homéopathie. Pour moi, ça marche mais chacun son avis et ses trucs, rien ne remplace l’expérience.
    Bon courage et bonnes vacances ! 🙂

    • 8 août 2015 / 22 h 10 min

      Je suis plutôt du style plus violent dans la médication : lexomil…

  9. Kate
    3 août 2015 / 15 h 24 min

    Je suis exactement comme toi, je n’arrive pas facilement à me dire ” ce n’est pas grave,il faut relativiser et on s’en fout de ce trouble-fête “. C’est en général ma fille qui me remet les idées en place car elle est plus douée que moi pour ce genre d’exercice. et tu sais quoi ? Elle me rappelle qu’une amie quinqua a une maladie incurable et ça marche, je me sens un peu “con” !!!!! Profite bien de tes vacances.

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :