Et si je jouais un rôle… (pensée du jour, bonjour)

Et si je jouais un rôle?

Et si tout n’était qu’apparence?

C’est un peu ce que ma psy m’a expliqué dernièrement.
Je désirerais tellement paraître comme la femme solide et toujours souriante… que je jouerais ce rôle.
Serait-ce pour garder une bonne image de moi?
Serait-ce pour ne pas inquiéter mon entourage?
Serait-ce par orgueil, par fierté ?
Il est vrai que je n’aime pas que l’on me plaigne, il est vrai que je préfère apparaître comme une personne positive, et je crois que c’est réussi.
Mais, justement, ce rôle m’empêche de sombrer je crois. Il me faut le tenir jusqu’au bout.
C’est lui qui me tient à bout de bras, si je le lâche, je ne suis plus moi.
Alors, les coups de déprime, je les garde pour moi, ou même je me les cache à moi-même, les antidépresseurs font bien leur travail pour cela.
DEPRESSION
C’était ma pensée du jour. Pas très positive pour un lundi… Mais, vous savez le côté salvateur de l’écriture pour moi. Coucher ces mots sur le papier le clavier me donne l’occasion d’y réfléchir, et également me sert à me booster. Me pousser à écrire entre autres, car oui, parfois, la flemme me prend pour continuer ce blog.
A quoi sert-il? A qui sert-il? A moi, déjà 🙂
Bises à toutes et tous.
 
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 Commentaires

  1. 5 août 2018 / 10 h 57 min

    bonjour, il n’y a aucune faiblesse à confier de temps en temps ses doutes et ses angoisses. Au contraire, cela montre peut être aussi que vous faites confiance à celles qui vous lisent. Derrière ces prénoms d’abonnées il y a des histoires de vie et je pense que vous trouverez ici du réconfort aussi😉

  2. 1 août 2018 / 15 h 28 min

    Coucou! Vouloir être forte tout le temps, c’est épuisant… On est humaines, pas faites de fer, on a le droit de ressentir des émotions, de la lassitude… La société actuelle voudrait nous imposer des modèles de comportement qui ne sont pas très authentiques. Etre toujours positif, ok, mais est-ce la réalité? Il y a des moments, dans la vie où tout n’est pas rose, c’est gris, noir aussi. Ces couleurs existent… Alors, soyons plus indulgentes avec nous-mêmes. Et pour le blog, le partage, c’est bien. Mais déjà, si cela te plaît à toi, c’est le plus important. Là aussi, tu es libre! Amitiés.

    • Sophie
      Auteur
      4 août 2018 / 18 h 58 min

      Bonjour Elisabeth, c’est vrai que forcément il y a des hauts et des bas. Mais je préfère montrer que cela va :). C’est comme ça on ne se refait pas 🙂
      bises

  3. Coucou Sophie,
    Nous avons déjà eu des échanges, il me semble, sur ce sujet ! Il y a dire les choses, simplement, et se plaindre…
    Je ne te vois pas comme quelqu’un qui se plaindrait, bien au contraire. Tu as beaucoup de pudeur et de retenue, peut-être de timidité même. L’éducation par dessus et zou, tu ne dis rien de ce que tu ressens ou pense. Les changements que nous faisons, aussi minimes soient-ils, paraissent des collines voire des montagnes.
    Tu as trouvé l’écriture et ce blog qui t’aident à avancer avec toutes les épreuves que tu traverses, alors ENJOY et surtout CONTINUES !

    • Sophie
      Auteur
      4 août 2018 / 19 h 01 min

      Merci Mireille pour ton positivisme envers moi :). Ah oui, je serais timide??? 🙂 Tu m’étonnes 😀 (je blague).
      Bisous et profite bien de tes vacances

  4. 30 juillet 2018 / 19 h 35 min

    Je te vois tellement forte en effet! J’admire ceux et celles qui comme tu le fais (j’ ai une très bonne amie qui est comme toi) affrontent les – grosses – difficultés dans une sorte de face à face déterminé.
    Vous êtes les vrai(e)s héro(ines)s de cette vie compliquée …
    Face à toi les épreuves de la vie ne peuvent que s’enfuir comme les « méchants » des dessins animés ou des albums pour enfants..
    Et si tu as besoin de cette petite béquille que sont les anti dépresseurs pourquoi pas?
    Bisous et surtout bravo!

    • Sophie
      Auteur
      4 août 2018 / 19 h 06 min

      Tu sais, je pense que chaque personne réagirait de la même façon car on n’a pas le choix… merci Beatrice.

  5. jai50ansetapres
    30 juillet 2018 / 18 h 47 min

    Les moments de doute , de réflexions sur la vie sont importants, tout le monde en a j’en suis certaine et tu as le droit de le dire, de l’écrire, de partager, le blog est un lieu personnel mais de partage. Je te l’ai dit on est là pour ça, la communauté. Belle semaine à toi.

    • Sophie
      Auteur
      4 août 2018 / 19 h 07 min

      Merci Nadine. Le truc c’est que être dans le négatif ne correspond pas à mon image idéale de moi-même 🙂
      Bises

  6. crop4mains2015
    30 juillet 2018 / 14 h 09 min

    Et si nous étions tous et toutes qu’apparence ???? Non , enfin il y en a qui sont bien comme ils se montrent ahaha !
    Tiens bon Sophie, et n’appuies pas trop sur les anti-dépresseurs … Bizzz réconfortantes
    MireilleOver60

    • Sophie
      Auteur
      30 juillet 2018 / 15 h 40 min

      J’ai toujours fui ce genre de médicaments, mais je crois que sans eux à l’heure actuelle, ma vie ne serait pas aussi facile. Et pourtant, autrefois, ,je pensais que les personnes ayant besoin de ces antidépresseurs étaient des personnes faibles…
      bises Mireille

  7. Bonjour
    Comme je me reconnais la
    Il faut dire qu on entend souvent “t es une battante une warrior t es forte… ” du coup on a presque peur de décevoir si on baisse la garde
    Combien de fois on nous dit “faut que t es le moral c est important dans cette maladie “comme si du coup si on devient faible un jour la maladie va prendre le dessus
    Or y a une différence entre perdre le moral et dieu sait qu on a le droit avec ce qu on vit et abandonner !
    On entend aussi faut être positive ! Moi cette pensée m in supporte c est tendance ok zen positive attitude mais nous avec cette épée damocles on ne peut pas toujours l avoir
    On n est ni négative ni positive juste réaliste
    J ai écrit des articles la dessus
    Alors c est vrai ta psy t à un peu casse le moral mais c est peut être pour que tu prennes conscience qu il faut parfois baisser la garde accepter nos faiblesses et penser à nous avant de protéger notre entourage
    Perso je suis persuadée que je n ai pas eu le cancer du colon par hasard
    C est un message de mon corps qui me signalait d arrêter de M occuper des autres à m en rendre malade et de penser davantage à moi
    J y travaille encore !
    Si le blog aide les autres il peut être aussi thérapeutique il faut pas se le cacher
    Moi ce sont les forums qui m ont le plus aidée car j ai trouvé des personnes qui vivaient la même chose que moi
    Je suis ravie que justement mon article du jour tombe à pic
    Je crois pouvoir t envoyer par mail un test qu il y avait sur ce magasine pour savoir comment on réagit face aux épreuves
    À mon avis tu dois être dans le même cas que moi et justement ce côté guerrier endurant a ses revers et ils te disent les attitudes à changer
    Si ça te dit je te l envoie
    En attendant tu as droit de te plaindre et j ai d ailleurs appris que ce n est pas se plaindre mais dire les choses
    Prends soin de toi
    Et écris si c est un plaisir

    • Sophie
      Auteur
      30 juillet 2018 / 15 h 43 min

      Merci pour cet échange. Oui, le test en question m’interesse :).
      Je suis certaine aussi que mes deux cancers ne sont pas arrivés là par hasard, je crois dur comme fer dans la parole du corps. Je saoule assez mon compagnon avec cela pour ses problèmes de dos :).
      Oui, j’ai le droit de me plaindre, mais ce n’est pas dans ma voie éditoriale!:D 😀

      • Je regarde ce soir si j ai ton mail sur les abonnés
        As tu lu “dis moi ou tu as mal je te dirai pourquoi” de Michel odoul
        C est surprenant le lien entre les mots et les maux
        Tu sais que je disais souvent “ça je l ai pas digéré “et comme par hasard cancer du colon à 45 ans ce qui est moins commun que le sein
        Le poumon lui c est la tristesse (ma.mère qui avait alzheimer et declinait) et aussi une impression d etouffer dans ma vie
        Les hommes sont plus cartésiens ou plutôt ne veulent pas voir la réalité
        Peu importe ce sont tes convictions qui comptent libres aux autres de penser différemment
        Moi non plus ce n est pas dans pa naturé de me plaindre mais parfois je suis obligée de mettre le panneau HS car personne ne voit que je le suis
        Il y a aussi le livre ces maladies quI vous guérissent
        Et le livre dont j ai parlé le plaisir de vivre aide beaucoup à comprendre pourquoi notre maladie est arrivée comment prendre le bon chemin qui nous ressemblé et penser à soi
        Et ce devoir d ingratitude que les empathiques comme toi et moi n osétaient pas avoir

  8. 30 juillet 2018 / 13 h 50 min

    Bravo pour cette réflexion à haute voix partagée! Bonne continuation !

    • Sophie
      Auteur
      30 juillet 2018 / 15 h 43 min

      Merci à toi . Bises

  9. 30 juillet 2018 / 13 h 13 min

    Je crois qu’on a toutes à un moment la flemme de continuer il faut que cela reste un plaisir ou une thérapie en tout cas j’aime te lire… bonne semaine

  10. Manoudanslaforet
    30 juillet 2018 / 12 h 22 min

    Il nous sert aussi ton blog! Et oui ça sert aussi à se lâcher un blog en tous cas le mien aussi ! Bises

    • Sophie
      Auteur
      30 juillet 2018 / 15 h 43 min

      alors, lachons nous 🙂 bises Manou

  11. Solenne
    30 juillet 2018 / 12 h 22 min

    En effet Sophie, tu ne te plains pas, tu ne râles pas. Et pourtant tu serais autorisée.
    Il y a peut être aussi la pudeur et l’éducation comme tu l’avais évoqué lors dun précédent article.
    Jadore lire tes articles. Continue
    Bises et à bientôt

    • Sophie
      Auteur
      30 juillet 2018 / 12 h 25 min

      Bonjour Solenne, es-tu la Solenne que je connais en vrai?? 🙂

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :