Ibrahim Maalouf : S3NS.

nouvel album ibrahim Maalouf S3NS

Un jour comme les autres, j’ouvre mes mails. Une certaine Sophie (soit disant ma génitrice) m’écrit, elle a une mission pour moi et vu que je suis une aventurière et bien je l’accepte. J’ai rendez-vous dans le 6ème arrondissement de Paris. Bon pour l’aventure, je repasserais. Dans un studio de musique pour rencontrer un certain I.M qui joue apparemment de la trompette.

Beaucoup trop de mystères pour ne pas craquer : j’y suis allée.

C’est donc un jeudi matin aux aurores (j’exagère à peine) que je me rends à ce fameux date. Le studio de musique est juste magnifique. Le temps s’y est arrêté, ça sentait bon les années 70, j’en étais presque prête à croiser Claude François. Mais non les initiales ne collent pas et puis ça fait longtemps qu’il ne fait pas de musique il me semble.

Je m’assois et c’est là : illumination !!

Un I et un M et de la trompette… y’en a qu’un seul : Ibrahim Maalouf.

Je ne vais pas vous le cacher, je joue la fille détachée mais en réalité je suis un peu beaucoup fan de ce monsieur. Parce qu’il est bien sur hyper talentueux mais surtout pour son ouverture d’esprit et son ouverture musicale (je l’ai vu en compagnie de tellement d’artistes variés) mais surtout je le sais engagé dans pas mal de causes et ça j’aime !

On s’installe donc, oui parce qu’apparemment d’autres personnes ont eu l’info et notre trompettiste fait son entrée et nous annoncer le début de l’écoute.

Alors c’est parti, je ferme instinctivement les yeux et j’ouvre grandement mes oreilles pour découvrir S3NS.

Et sans rien comprendre à ce qu’il m’arrive je me prends une claque. Une claque parce que cet album c’est exactement ce que j’aime. Pourquoi ? Parce que tout d’abord, c’est un album qui rend heureux. Il rend heureux parce qu’il est hyper coloré, un tas de cultures s’y invitent . J’ai aimé justement parce que, moi dans mon studio des années 70, j’ai voyagé dans pas mal de pays avec une assez grosse escale à Cuba. J’ai aimé cet album parce que j’ai eu cette envie tellement forte de me lever et de danser. Pour moi c’est assez rare de ressentir ça dès la première écoute, j’ai besoin d’analyser avant. Mais non là j’avais juste mes sens en éveil et mes jambes qui bougeaient toutes seules. J’ai aimé parce que, comme son interprète, cet album a une aura, il est lumineux. A la fin de l’écoute, tous, nous ne nous connaissions pas mais nous avions un point commun : nos sourires.

Bon oui cet album est parfait c’est vrai. Il est aussi vrai que je ne suis peut-être pas la plus objective alors en attendant que l’album sorte je ne vais pas te demander de me croire sur parole mais je vais plutôt t’inviter à aller écouter quelques sons que Monsieur Maalouf a laissé glisser sur le net comme Una Rosa Blanca qui ouvre cet album et Happy Face (qui en fait est le second titre de l’album). Et puis je vais me permettre de te donner mon titre préféré de cet album que tu découvrira bientôt : Harlem.

Rencontre avec Ibrahim Maalouf

Après l’écoute nous avons eu la chance et même l’honneur de le rencontrer. Pour qu’il nous explique la conception de ce petit bijou. Il a aussi répondu à quelques questions. Ces quelques minutes m’ont confirmé l’image que j’avais du monsieur : simple, sympa, engagé et surtout un fou de musique.

nouvel album ibrahim Maalouf S3NS
nouvel album ibrahim Maalouf S3NS

Je te laisse avec ces quelques mots de Monsieur Ibrahim Maalouf :

«C’est en voyageant d’un pays à l’autre, d’une culture à l’autre, en découvrant que les mots, les couleurs, les goûts, ne sont pas exprimés de la même façon et ne sont pas vécus de la même manière partout, que nous apprenons à comprendre ces différences en les assimilant. Ainsi, chaque jour, chaque rencontre, chaque expérience de vie fait de nous un être différent de la veille. Et notre force de résilience se développe coOnsidérablement pour devenir un sixième sens. […] Cet album parle de cela »

S3NS, le nouvel album d’Ibrahim Maalouf sort le 27 septembre.

nouvel album ibrahim Maalouf S3NS

Article signé Grain de Cécilia chroniqueuse musique/spectacle sur le blog.

3 Commentaires

  1. 20 septembre 2019 / 22 h 39 min

    Super Cécilia ! Merci de ton retour sur cette séance avec Ibrahim Maalouf.
    Quelle chouette opportunité.
    De plus au studio St Germain, le rêve de tout ingénieur du son !
    A bientôt pour de nouvelle chronique musicale

  2. janachete
    19 septembre 2019 / 13 h 20 min

    Merci à ta fille , de nous partager cet artiste que je ne connaissais pas.
    Bravo pour la chronique de Cécilia !

  3. christinedevilliers
    18 septembre 2019 / 7 h 39 min

    Bonjour belle rencontre et J’attends le 27 avec impatience !!! Merci de nous avoir fait partager ce moment avec nous.

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :