La photographie et moi.

Je vous ai parfois parlé de méditation sur ce blog en vous présentant des méthodes différentes. J’ai souvent recherché une méthode pour améliorer mon bien-être et je me suis posée des questions sur la sophrologie, la relaxation, le yoga… Mais, en fait, je crois que j’ai trouvé depuis longtemps ma façon à moi de me sentir bien : c’est la photographie.

La photographie et moi

Depuis que je suis enfant, j’ai toujours entendu parler photographie.

Mon papa était un passionné de photographie et de vidéo, enfin à cette époque on parlait de Super 8, puis il est passé au VHS. Il a été le cinéaste de la famille ( les mariages, les enfants, les voyages, les réunions familiales… ) et après la disparition de mes parents, je me suis retrouvée avec des centaines de bobines de film et des milliers de photos. Je n’ai pas eu encore le courage de les trier. Je les regarde parfois, j’ai trouvé des trésors comme les photos de la Libération de Paris!

Ma maman avait pris le pli de la photographie aussi. Avec des petits appareils instamatiques, mais elle prenait aussi beaucoup de plaisir. Plus tard, on se moquait d’elle en l’appelant : Tintin photographe. Il fallait souvent l’attendre lors des balades pour qu’elle termine sa série de photos. Je suis devenue comme elle.

Mon papa était un autodidacte, il n’a jamais pris de cours et je suis comme lui. J’ai tenté un petit stage photographique (1/2 journée seulement), j’ai appris beaucoup, mais je n’ai pas forcément mis en pratique. En fait, ce n’est pas la technique de la photo qui m’intéresse, mais juste pouvoir fixer le moment présent, pouvoir fixer sur papier ou en numérique, des instants, des paysages, des endroits que j’ai peur d’oublier.

Je ne me fais donc aucune idée sur la qualité de mes photos, ce que je recherche c’est qu’elles me plaisent et me ressemblent.

La photographie et moi

La photographie, c’est ressentir un plaisir.

Et c’est aussi ressentir une satisfaction d’avoir fait une photo que j’aime. Je ne dirais pas une jolie photo ! Juste une photographie que j’aime, c’est déjà génial!

Ce plaisir de l’image s’est décuplé bien entendu avec mes blogs (surtout mon blog voyage) et Instagram. Maintenant, mes photos ne restent pas au fond d’un carton ou dans le disque dur de l’ordinateur, elles sont partagées. C’est aussi un autre plaisir.

La photographie, mon antidépresseur

Quand le moral n’est pas au top, quand je suis fatiguée, je sais qu’une petite balade avec l’appareil photo à la main me fera du bien. Il y a le plaisir de marcher, lorsque je marche, je médite, je respire…. (je vous en avais parlé sur cet article ici ) et il y a cette distraction supplémentaire de la photographie.

Je peux vous assurer que j’arrive complètement à débrancher des soucis quotidiens ainsi. Je crois que je ne pourrais trouver mieux comme thérapie et comme anti-dépresseur.

Il y a cette intensité de concentration sur l’objectif et sur l’objet que l’on désire fixer sur la carte mémoire. Je ne pense plus à rien d’autre. D’ailleurs, il faut souvent que je fasse attention car j’en oublie parfois de surveiller Jagger ! Heureusement que ce chien n’est pas un fugueur , il est toujours dans mes jambes!

La photographie et moi

La photographie change notre regard sur le monde.

La photographie m’a aidé à voir la beauté du monde partout. Le regard est plus ouvert et l’esprit aussi forcément. Un petit détail peut devenir une photographie magnifique. On se rend compte que tous ces petits détails que l’on ne voyait plus nous sautent maintenant plus facilement aux yeux et nous donnent envie de dégainer l’apn.

Photographier, c’est s’exprimer.

Même si comme moi, vous n’êtes pas un technicien photo, de toutes façons, vous mettez de vous dans votre cliché. Le choix du sujet, la façon de cadrer, la façon de gérer la lumière, tout vient de vous.

Je capture ce que j’aime, ce qui me touche. Je capture des instants, des endroits que je veux garder en mémoire mais que je souhaite aussi partager. Parfois, je vais les partager sans filtre, parfois je vais choisir de les travailler. Chaque photographie reflète ces choix et ces choix sont complètement personnels.

La photographie et moi
Mon appareil photo : Panasonic Lumix DC-FZ82

Etre photographiée.

Devenir le modèle aussi peut représenter un vrai bien-être. J’ai connu ce bien-être à une époque de ma vie où je ne supportais pas du tout mon corps. Rencontrer une personne qui a su me montrer que je pouvais être belle et séduisante en photo m’a donné une énorme assurance. Parfois même, je me demandais si c’était vraiment moi sur la photo. Pourtant, cette personne n’était pas photographe professionnel, mais il avait un tout autre regard que le mien sur mon corps.

Cet exercice “être modèle photo” m’a permise de dépasser mes limites. Et lorsque l’on dépasse les limites que l’on s’est créées soi-même, cela peut donner des ailes.

Pour conclure, souvent j’entends dire : lâche un peu ton apn et vit le moment présent! Personnellement, photographier cet instant présent, c’est aussi le vivre pour moi et me donner la possibilité de le partager plus tard.

Avez-vous une passion qui a le même pouvoir sur vous ?

J’aime beaucoup vous lire ! N’hésitez pas à laisser un petit mot pour partager vos avis, vos remarques. Pour cela il suffit de créer un compte WordPress avec juste une adresse mail lors de votre premier commentaire.

3 Commentaires

  1. 22 mai 2020 / 16 h 34 min

    Moi aussi, j’aime beaucoup faire des photos. Il me faut un temps fou pour choisir un modèle et chercher le bon angle.
    J’aimerais faire de belles photos de mes petits enfants mais sur 100 photos, on peut en jeter 90. Soit ils ferment les yeux, font la grimace, bougent trop. Sur Pinterest, on trouve de magnifiques portraits. Impossible pour moi …

  2. 21 mai 2020 / 21 h 55 min

    Je suis complètement d’accord, quand je prends des photos je vis intensément le moment. Justement derrière l’objectif je regarde le monde et je saisis ce qui me touche le plus! C’est un loisir qui m’apaise et me donne de contempler le monde dans ce qu’il a de riche à nous offrir.
    Belle soirée Sophie!

  3. 21 mai 2020 / 17 h 10 min

    Tu as raison, quand je me suis aventurée sur mon blog avec des photos de plat très difficile à prendre car évidemment cela se fait au moment du repas, à moins d’être une pro et de le virer ensuite… Quand je me suis lancée dans l’aventure une semaine, une photo chez MA, là surtout mon regard a changé et je prends plaisir à photographier même si elles ne sont pas toutes réussies. Mon problème c’est que je n’ai pas un bon appareil, je ne peux déjà tester plusieurs je ne supporte pas de poids mais le plaisir est là.

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :