L’américaine de Catherine Bardon

l'américaine catherine bardon éditions les escales

Je suis en pleine lecture du roman L’américaine de Catherine Bardon, mais avant de le terminer, j’avais déjà envie de vous en parler.

Catherine Bardon est donc l’auteure de L’Américaine aux éditions Les Escales. Certains d’entre vous la connaissent déjà avec le roman Les déracinés

Personnellement, je ne connaissais pas cette auteure et j’ai eu le plaisir et le privilège de la rencontrer lors d’un after-work organisé par les Editions Les Escales.
C’est dans le décor américain du restaurant Joe Allen à Paris que nous avons pu écouter puis débattre avec Catherine Bardon. C’est évident, lorsque l’on rencontre l’auteure d’un roman, cela donne encore plus l’envie de le découvrir.

https://www.joeallenparis.com/
l'americaine de catherine Bardon éditions les escales
l'americaine de catherine Bardon éditions les escales
ambiance américaine au joe allen
ambiance américaine au joe allen
l'americaine de catherine bardon editions les escales

L’Américaine est l’histoire de Ruth qui quitte son pays natal la République dominicaine en 1961. Elle laisse derrière elle son enfance, Almah sa mère et son frère Frédéric. Elle part vivre un certain temps à New-York pour y faire ses études et faire ses premiers pas de journaliste.

Nous allons suivre la vie de Ruth avec en toile de fond l’histoire des Etats-Unis à cette époque charnière des années soixante.

L’Américaine est le deuxième épisode d’une fresque romanesque débutée avec les déracinés.

J’ai apprécié le style de Catherine Bardon qui sait si bien décrire les émotions mais également les faits, les actualités, les ambiances de chaque pays (surtout qu’elle a vécu de longues années en République dominicaine et sait en parler à merveille).

J’ai d’autant plus accroché aux détails (qui n’en sont pas) historiques que les années 60 sont celles de ma naissance et sont celles aussi d’évènements inoubliables pour les Etats-Unis.

C’est aussi une réflexion sur l’importance de ses origines, le poids de l’héritage familial, le passage de l’enfance à l’âge adulte.

Je vais bientôt terminer l’Américaine et je me garde de côté pour les vacances d’été sur la plage, le premier roman de Catherine Bardon Les déracinés.

les déracinés catherine bardon

Je remercie les Editions Les Escales de m’avoir donné le privilège de rencontrer Catherine Bardon lors de cet évènement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Commentaire

  1. 27 avril 2019 / 16 h 36 min

    Un livre qui nous plait sûrement, nous aimons bien les romans sur fond historique
    Bon weekend

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :