Le pélican de Saint-François

C’est en me promenant un matin sur le port de Saint-François en Guadeloupe que cette poésie m’est revenue en tête. Je suis certaine que la plupart d’entre vous l’avez appris sur les bancs de l’école également.

Le Capitaine Jonathan,
Etant âgé de dix-huit ans
Capture un jour un pélican
Dans une île d’Extrême-orient,

Le pélican de Jonathan
Au matin, pond un oeuf tout blanc
Et il en sort un pélican
Lui ressemblant étonnamment.

Et ce deuxième pélican
Pond, à son tour, un oeuf tout blanc
D’où sort, inévitablement

Un autre, qui en fait autant.

Cela peut durer pendant très longtemps
Si l’on ne fait pas d’omelette avant.

Robert Desnos

Lorsque j’étais enfant, j’imaginais tous les pélicans avec un plumage blanc. (oui, je suivais Flipper le dauphin , Peter était le pélican des garçons) .Mais la plupart ont ce plumage grisâtre, anthracite. Non, je n’ai pas été déçue que les pélicans du port de Saint-François ne soient pas aussi blancs que celui de la série américaine. 🙂

pelican2

pelican

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

  1. 12 août 2015 / 7 h 45 min

    même s’il n’est pas blanc , il est superbe.On est pratiquement jamais déçu par la nature
    Je ne connaissais pas cette poésie!!!
    belle journée
    bisous

    • 12 août 2015 / 10 h 21 min

      Oui, je le trouve superbe aussi et je suis très fière de ma photo 🙂 🙂
      Merci Daniele!

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :