Manger son pain blanc…

Aujourd’hui, j’ai envie de t’en dire plus sur moi et surtout sur mon besoin d’écrire mes peines, mes joies, mes douleurs.

écriture-web

Il y a quelques années de cela, ma vie se déroulait sans grosse anicroche. On aurait pu dire que j’étais heureuse. Je dirais plutôt que j’avais sans arrêt la sensation que je mangeais mon pain blanc, comme l’on dit, et qu’un jour ou l’autre une énorme catastrophe allait forcément me tomber dessus.

Mon impression fut la bonne.

Depuis l’année 2008, j’ai le sentiment que le ciel m’est tombé sur la tête.

Petite liste rapide (oui, les listes c’est très tendance sur la toile en ce moment 🙂 ) :

mon cancer, le décès de mon frère, le décès de mon père, le décès de ma mère. Un malheur tous les deux ans à peu près, une succession de drames qui a eu pour résultat un véritable cataclysme psychologique dans ma vie.

Comme dirait mon ami, on a l’impression qu’à chaque fois que j’ai voulu sortir la tête de l’eau, il y avait quelqu’un qui m’attendait au tournant pour me l’enfoncer de nouveau.

J’ai eu la chance d’être entourée : l’amour, l’amitié, la tendresse sont des piliers très importants dans ces moments là. Le travail m’a aussi beaucoup aidée.

???????????????????????

Et puis, il y a eu le rôle de tous ces inconnus d’internet. Ecrire, échanger, discuter, se changer les idées. C’était et c’est encore comme une bouée de sauvetage qui m’aide à tenir le coup, à garder le moral coûte que coûte. Un peu comme une soupape de décompression.

Je n’aime pas me plaindre, j’ai du mal à laisser aller les mots pour me raconter.  Je considère qu’il y a toujours plus malheureux que moi, c’est une évidence. Et d’ailleurs, je pense que j’arrive à donner le change et à ne montrer pratiquement que mon côté enjoué et jovial à mon entourage.

Mais, depuis quelques temps, sur ce blog, j’ose un peu plus et j’ose partager avec toi, avec vous.

. Je partage les bons côtés de la vie car je reste une optimiste, mais je partage aussi mes moments plus sombres dans quelques billets.

J’ai remarqué grâce à vos réactions, vos commentaires que certains ou certaines d’entre vous aimaient venir partager certains de mes sentiments, aimaient réagir à mes questions ou mes doutes et partager aussi leur histoire.

Voilà, vous êtes un peu mes psy et le blog, mon divan. 🙂

pancho-blog(Je l’adore cette image 😀 )

Mais, pas d’inquiétude, il n’y a et il n’y aura pas d’avalanche de larmes ici, je suis une éternelle optimiste.

Optimiste

Enfin, si jamais une personne très proche de moi arrive jusqu’à ce blog et me lise, peut-être ces écrits pourront éclaircir quelques parties cachées de moi-même et j’espère que cette personne me comprendra. <3

22 Commentaires

  1. Nadia
    30 octobre 2014 / 15 h 43 min

    oui c’est sûr que parfois la vie ressemble à un cataclysme permanent; c’est ainsi qu’il faille continuer coûte que coûte, vaille que vaille; j’ai vécu un peu cela sur 2 ans , le décès de mon meilleur ami, de ma grand-mère puis de mon oncle et de mon grand-père. Quand on est à terre l’entourage compte ENORMEMENT, la foi aussi
    la maladie rôde aussi comme si ce n’était pas assez et c’est ainsi pour beaucoup d’entre nous si bien que lorsque le hasard nous fait nous rencontrer on est un peu famille. Pas besoin d’explication de texte…
    alors on se dit que la vie est belle pour peu que tous les petits bonheurs , une douche chaude, une tasse de café, un rayon de soleil nous fasse encore plaisir
    bien à toi nadia

  2. 28 octobre 2014 / 17 h 02 min

    bonjour,

    J’ai toujours pensé que les échanges sincères entre blogueurs apportaient du positif. Tu en es la confirmation écrite

    • 28 octobre 2014 / 20 h 10 min

      Je préfère être une confirmation qu’une négation :).

  3. 28 octobre 2014 / 16 h 16 min

    Avec la barrière de l’écran… On ose parfois dire ce que l’on aurait jamais osé! Et tant mieux si le clavier a au moins cette vertu!!!
    Et puis se créent parfois des amitiés virtuelles rassurantes, un temple de douceur dans une vie parfois malmenée!
    C’est bon de savoir que l’on n’est pas toute seule… Que d’autres sont passés par certaines étapes de la vie pas toujours drôles… Et on partage aussi beaucoup d’humour, ça fait du bien aussi!
    Un blog peut il être une thérapie? Oui bien sur!!! Alors soignons nous ensemble…
    Avant les femmes se retrouvaient les après-midi… Mais c’était avant! Alors maintenant on se retrouve sur les blogs car nous travaillons, nous menons de front parfois plusieurs “combats”!
    … Et l’union fait notre force! Bloguons et blaguons! 😉

    • 28 octobre 2014 / 20 h 09 min

      Je suis justement assez peu discussions féminines autour d’un thé l’après-midi. Bon, autour d’une bonne bière ou autre élixir alcoolisé pourquoi pas ! 😀
      Mais, j’ai plus de facilité à passer par l’écrit que par l’oral pour certains sujets qui me touchent au plus profond.

  4. 28 octobre 2014 / 16 h 12 min

    L’anonymat aide aussi… pouvoir s’épancher sans craindre d’être jugé par ses proches, ça aide, c’est certain !
    Perso, je crains souvent les trop longues périodes de calme… Souvent, je me dis qu’elles vont immanquablement laisser la place à la tempête… C’est cyclique… et encore, comme tu dis, on doit souvent s’estimer heureux… et voir les choses positivement… Je te fais plein de bizz

    • 28 octobre 2014 / 20 h 06 min

      Merci Fedora.
      En parlant d’anonymat, je viens de faire connaitre mon blog à quelques personnes autour de moi, cette décision m’a demandée une longue réflexion avant de le faire.

      • 28 octobre 2014 / 20 h 07 min

        J’imagine ! j’ai aussi eu beaucoup de réticence à faire le pas…

      • 28 octobre 2014 / 20 h 17 min

        vi, je t’ai envoyé un mp 🙂

      • 28 octobre 2014 / 20 h 37 min

        via le bouton contact de ton blog… t’as rien reçu ?

  5. 28 octobre 2014 / 16 h 05 min

    Il y des moments dans la vie qui sont dures à passer, vous avez eu un passage vraiment difficile ! Mais vous avez su faire face, bravo! C’est encourageant pour nous autres

  6. 28 octobre 2014 / 15 h 19 min

    Ton billet me touche beaucoup ! Et je suis vraiment désolée que tu ais dû affronter la perte de nombreux proches en plus de ton cancer… Il y a des périodes dans la vie où tout va mal. Mais je trouve ta façon de réagir à toutes ces épreuves extraordinaire ! Rester optimiste envers et contre tout est digne d’éloges ! Mais c’est vrai aussi que quelques fois, ça fait du bien de s’épancher un peu pour pouvoir repartir d’un bon pied. Merci infiniment pour ton témoignage et ton exemple d’endurance. Bises et bonne journée.

    • 28 octobre 2014 / 20 h 04 min

      Merci pour tes mots qui sont très agréables à lire.
      Garder le moral, l’optimisme c’est possible grâce à l’entourage aussi. 🙂

  7. Bernieshoot
    28 octobre 2014 / 13 h 08 min

    Des mots simples mesurés qui nous ouvrent un peu de ta vie.

  8. 28 octobre 2014 / 11 h 33 min

    Peu de mots pour dire ce que beaucoup ici ressentent… La blogosphère est un cabinet psy parfois 😉 on aime venir lire ici et là, parler de soi directement ou via des petits billets anonymes…
    En tout cas, mine de rien, cela créé aussi des amitiés virtuelles et des partages qui nous renvoient parfois à nous ! Cela démontre que nous ne sommes pas seuls et que chacun nous avons une histoire avec des hauts mais aussi des bas, ce qui nous rend donc humains !
    En tout cas, contente d’avoir un jour croisé ton blog et maintenant tes blogs 😉

      • 28 octobre 2014 / 23 h 51 min

        Merci beaucoup ! Tu es adorable 😉

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :