Notre-Dame aux enchères.

On peut dire que la semaine dernière a été assez mouvementée.

Lundi, nous étions tous en sidération devant les flammes qui embrasaient Notre-Dame.

Source Wikipedia

Oui, je ne suis plus croyante (si un jour je l’ai été), mais j’étais aussi très triste devant ce spectacle. Je ne pouvais imaginer Paris sans cette belle dame.

Comme beaucoup, je regrettais d’être passée devant elle en me disant : un jour, il faudrait que je monte sur les tours, ce que je n’ai jamais fait.

Au-delà de la religion, Notre-Dame était notre histoire, notre image à travers le monde. Jamais je n’aurais pu imaginer être témoin de ce triste spectacle.

La sidération à peine passée, ce fut une avalanche d’enchères à qui donnerait le plus pour la reconstruction de Notre-Dame. Deux cent millions par ci, cent millions par là !

Mais qu’ils donnent, qu’ils donnent ces grandes familles riches qui ont tous les pouvoirs juridiques pour savoir voler le fisc ! Si ils avaient toujours payé correctement leurs impôts, en serions-nous arrivés là ? Nos monuments nationaux ont tellement besoin de l’argent public pour durer dans le temps.

Samedi soir, ce fut le grand concert organisé par France2 dans la cour des Invalides. Comment peut-on organiser un évènement de ce genre avec de si prestigieux musiciens aussi vite, et combien cela a-t-il coûté? N’y avait-il pas déjà largement assez d’argent balancé par les grosses fortunes et les grosses entreprises?

Depuis ces évènements, de multiples questions me viennent à l’esprit. Je n’en ai pas les réponses et cela me dérange beaucoup.

  • Mais que fait le Vatican avec son argent?
  • Si je ne me trompe pas, près de 600 personnes sont décédées dans la rue en 2018 en France. D’après le collectif Des morts dans la rue, ce sont bien les conditions de vie dans la rue qui sont la cause de ces décès. Et là, que fait-on? Que font les LVMH, Total et compagnie pour lutter contre ce malheureux constat?
  • Que vont demander les entreprises participantes à la reconstruction de Notre-Dame? une plaque apposée sur le parvis ou sur les portes de la cathédrale?

Dimanche soir, Edouard Baer (je suis fan) était l’invité du 20h30 le Dimanche avec Laurent Delahousse. Le comédien, humoriste, fantaisiste a évoqué son actualité mais aussi l’incendie de Notre-Dame. Et là, Laurent Delahousse lui demande si lui aussi il a donné, est-ce qu’il a participé à la collecte. Mais, c’est quoi cette question???

Et j’ai adoré sa réponse : « j’aime la charité discrète ».

Notre-Dame dimanche 20 avril 2019 vue de Montmartre.
Notre-Dame dimanche 20 avril 2019 vue de Montmartre.


Rendez-vous sur Hellocoton !

22 Commentaires

  1. 24 avril 2019 / 13 h 43 min

    Coucou Sophie ! Le moins que l’on puisse dire, c’est que ton article provoque bien des réactions ! Je constate aussi que de la reconstruction de Notre-Dame, on passe à un sujet qui touche beaucoup de monde, la précarité et les problèmes sociaux auxquels est confrontée notre société française ou autre, car dans tous les pays, c’est pareil. Et ce n’est pas nouveau. Les riches les pauvres, c’est « vieux comme le monde ». Pour en revenir à Notre-Dame, c’est une bonne chose qu’elle puisse être rebâtie. Avec quel argent, on n’a pas la main sur le comment et le pourquoi. Je suis d’accord avec toi, la surenchère médiatique qui devient chose courante dès qu’il y a un événement « à sensation » contribue en grande partie au malaise que certains peuvent ressentir. Cette avalanche de millions annoncés laisse un goût bizarre entre satisfaction et écœurement. J’aime beaucoup la réponse de cet humoriste que tu évoques, qui a compris la réalité du précepte (chrétien) « Quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta main droite, afin que ton aumône se fasse dans le secret; et ton Père qui voit dans le secret, te le rendra ». Évangile, Mathieu 6: 3-4.
    Bise *

    • Sophie
      Auteur
      26 avril 2019 / 14 h 35 min

      Je pense exactement comme toi. Bises Elisabeth

  2. afg95
    24 avril 2019 / 6 h 39 min

    Je suis étonnée qu’on fasse preuve d’autant de malveillance par rapport à tous ceux qui participent à la reconstruction de Notre Dame. Les personnes riches et moins riches qui donnent pour Notre Dame participent certainement à d’autres actions pour aider les mal logés, la lutte contre le cancer, les violences faites aux femmes… sans forcément le dire. Que dire alors du monde de football qui brassse des centaines de millions d’euros tous les jours pour courrir après un ballon ? Cela ne choque personne ? Combien rapporterait une taxe de 1 % sur tous les revenus des joueurs, des clubs, de la fédération ?
    Je trouve dommage que toute initiative soit systématiquement critiquée. Ne faudrait-il mieux pas consacrer notre énergie à écrire sur des causes qui sont moins connues plutôt que de critiquer ?

    • Sophie
      Auteur
      24 avril 2019 / 10 h 19 min

      Bonjour AFG95,
      C’est vrai le français et j’en fais partie a toujours tendance à critiquer :).
      Ce qui m’a surtout gênée c’est cette impression de surenchère qu’il y a eu. J’aurais aimé que le même phénomène existe pour loger les sans abris ou d’autres causes. Peut-etre donnent-ils aussi et je l’espère pour d’autres causes, et peut-être les footballeurs donnent ils une partie de leur salaire mirobolant. Et justement, pourquoi aller le crier sur les toits (jeu de mots glauque).
      Quand un modeste français donne à telle ou telle association, il donne dans la mesure de ses possibilités et ne va pas pour cela le crier partout. Si il le crie partout, pour moi c’est qu’il demande une reconnaissance…
      Ou bien, ce sont les médias qui en on fait leurs choux gras et qui ont exagéré cette surenchère, mais oui, je suis contente que ND puisse être rebâtie, mais c’est la vitesse pour trouver d’un seul coup de l’argent (et tant d’argent) et le fait que cela a été surmédiatisé qui m’a beaucoup gênée.

  3. Shadocka
    23 avril 2019 / 19 h 48 min

    Ah mais moi je renchéris sur toutes vos indignations bon chic bon genre, contre ces salauds de riches qui optimisent en toute légalité leur argent !
    En effet, tout le monde sait que la différence entre une fraude envers l’Etat (E majuscule) et l’optimisation fiscale c’est… la taule.
    Une niche ? Une niche mais c’est pour les chiens ça !
    Wouaf ! Wouaf ! Il faut parfois raison garder en enlever la pince à linge de notre truffe pour admettre que sans le mécénat privé français et étrangers, bon nombre de monuments emblématiques français seraient tombés en ruine depuis des siècles. Et pas que des cathédrales confisquées par l’Etat au moment de la Révolution française.

    N’empêche, je trouve que snober les riches qui font une action pour le bien commun au seul prétexte qu’ils ne sont pas assez biens pour vous, c’est faire preuve d’un mépris bien au-dessus de tous vos moyens matériels et immatériels réunis.

    D’ailleurs, l’Etat Providence français qui comme la banque au casino gagne à tous les coups ne fait pas la fine gueule devant cette manne tombée du ciel ! Miam miam !Que de recettes fiscales en perspective et autres avantages conjoncturels liés au futur marché public qui précèdera la reconstruction.

    Allez une saine lecture : https://www.valeursactuelles.com/societe/notre-dame-que-faire-des-500-millions-deuros-en-trop-106183

    • Sophie
      Auteur
      24 avril 2019 / 10 h 28 min

      Mais, je dis tant mieux et bravo pour leurs dons !! Mais, je trouve la manière de faire démesurée et indecente par rapport à une certaine partie de la population française.
      Quant au surplus des sommes données, seul l’Etat décidera de ce qu’il en fera… on verra.

  4. 23 avril 2019 / 18 h 53 min

    Hello Sophie, je partage ton indignation. Que ce soit Notre Dame, ou un autre édifice, les grandes fortunes sont généreuses car elles defiscalisent à 80 % (je crois) . je suis catholique, et justement je pense à ceux qui dorment dans la rue, à une amie à moi qui vit dans sa voiture . Que faisons nous pour eux ? Où sont les généreux donateurs ? Je trouve que nous perdons toute humanité et je suis pessimiste pour l’avenir. Et je suis d’accord, la charité se doit d’être discrète à quelque niveau que ce soit. Belle journée

    • Sophie
      Auteur
      24 avril 2019 / 10 h 29 min

      Voilà, c’est exactement mon avis. Bonne journée Corinne

  5. rose
    23 avril 2019 / 18 h 04 min

    Pour répondre à ta question : « que fait le Vatican avec son argent? », je n’ai pas la réponse, mais Notre-Dame appartient à l’Etat français depuis 1901 😉
    Quant aux dons des entreprises, je trouve ça comme toi assez surprenant. Mais il ne faut pas oublier que nous allons nous aussi payer avec nos impôts, puisque leurs dons seront déficalisés à 66 % ….

    • rose
      23 avril 2019 / 18 h 06 min

      com’ parti trop vite, désolée. La vraie date est 1905

    • Sophie
      Auteur
      23 avril 2019 / 18 h 08 min

      Bonjour Rose, oui je sais bien que Notre-Dame appartient à l’Etat français, mais j’aurais trouvé normal qu’il participe en grande partie. C’est quand même la maison de Dieu non? 🙂
      Oui, je sais bien que nous paierons une partie de leurs dons !!! C’est bien cela le pire, comment dit-on charité bien ordonnée… il y a un proverbe comme cela :). Malgré tout, j’ai entendu que certains ne demanderaient pas la défiscalisation….
      Merci pour ton avis.

  6. Marie Jeanne KLEIN
    23 avril 2019 / 13 h 58 min

    Bonjour Sophie,
    C’est vrai que c’est une situation très triste et démesurée mais ne faisons pas d’amalgames surtout avec les gilets jaunes, s’il y a beaucoup de français aujourd’hui dans des situations inacceptables c’est la faute au gouvernement. Je gagne le smic à 59 ans et on ne fait pas grand chose avec!!!! Pour moi ce n’est pas aux grands groupes comme lvmh, l’oréal et les autres de s’occuper de la misère, même si çà parait injuste mais encore une fois c’est au gouvernement d’agir pour aider les plus démunis. Et s’il n’y avait pas tout ces dons pour reconstruire Notre Dame c’est l’état donc nous qui allions payer, alors merci à ces donateurs qui vont permettent de sauver une partie de notre patrimoine historique.

    • Sophie
      Auteur
      23 avril 2019 / 18 h 12 min

      En fait, je ne pensais pas aux gilets jaunes personnellement mais aux sans-domiciles fixes. Je me souviens bien que notre cher président avait promis qu’il n’y aurait plus personne couchant dans la rue….Pourquoi ne pas lancer un grand plan pour ces personnes dans la misère et défiscalisant par exemple aussi les aides versées pour cette cause.
      De toutes façons, nous paierons avec nos deniers pour Notre-Dame car les dons seront défiscalisés.
      Merci pour ton commentaire Marie-Jeanne

  7. 23 avril 2019 / 12 h 52 min

    Coucou ma belle !
    Je suis entièrement de ton avis pourtant je suis croyante et j’aime notre patrimoine ! Mais sortir autant d’argent en quelques jours me laisse perplexe alors que tant de gens sont sur les rondpoint depuis 6 mois criant leur misère ! Pourquoi ne dé fiscaliserions pas l’argent pour aider les tous ces gens qui ne vivent pas dignement ! Je trouve inconcevable qu’en 2019 des personnes n’aient pas de quoi se loger et vivre de leur travail correctement ! Il y a un réel problème dans ce pays de répartition des richesses ! Le problème de notre dame a été réglé en moins d’une semaine mais pas celui des gilets jaunes …

    • Sophie
      Auteur
      23 avril 2019 / 18 h 13 min

      Je suis presque tout à fait de ton avis… je dis presque car en fait , mon idée était plutôt envers les sans-domicile fixe. Pour moi, le cas gilets jaunes c’est encore autre chose.
      Merci d’être passée Pimprenelle.

      • christine Z.collin
        23 avril 2019 / 20 h 44 min

        je suis moi même un peu abasourdie mais ce n’est pas si mal…par contre ,en dehors des jeunes de 18 à 25 ans ,qui semble t il ,n’ont quasi pas d’aide (en Belgique ils ont droit au chômage) ,je constate qu’il faut quand même un peu de « negligence » pour devenir sdf..mon ex beau frère a cessé de travailler à 37 ou 38 ans et à 72 ans a un toit ,sa fille de 42 ans a travaillé trois ans et a un toit.;donc ce n’est pas si mal en France.;on retrouve les mêmes situations en Belgique ou en Hollande..les sdf ,pour la plupart ,sont des drogués ,des alcooliques ou des malades mentaux lâchés dans la nature par la fermeture des institutions.ce n’est pas la rue qui les a rendus comme ça ,c’est parce qu’ils étaient comme ça qu’ils sont dans la rue

        • Sophie
          Auteur
          24 avril 2019 / 10 h 35 min

          Sur ta dernière phrase, je ne peux que réagir.
          N’as tu jamais entendu des accidents de la vie? On perd son emploi et ensuite tout s’effondre. Oui, ça existe.
          De nos jours en France, si tu n’arrives pas à obtenir le graal c’est à dire un CDI , tu galères pour avoir un logement. Alors, oui tu peux bosser et ne pas trouver de quoi te loger et vivre dans ta voiture. Et ce n’est pas parce que tu es « comme ça » que tu vis dans la rue. Oui, je suis d’accord il y a des drogués, des malades mentaux, des alcooliques dans la rue, mais pourquoi on ne ferait pas aussi quelque chose pour eux.

        • Sissi
          24 avril 2019 / 11 h 31 min

          Quelle dureté, les bras m’en tombent et je suis d’accord avec Sophie, les accidents de la vie, on ne peut rien contre quand la maladie et la misère s’en mêlent. Il faut savoir aussi que la majorité de ceux qui sont dans la rue sont très mal partis dans la vie. Par exemple, les jeunes pris en charge par l’aide sociale à l’enfance sont mis à la rue le jour leurs 18 ans avec leurs valises qu’ils aient ou non un emploi et/ou la possibilité de trouver un toit. Ils n’ont comme solution que de faire la manche, puisqu’ils sont trop jeunes pour toucher le RSA, et dormir dehors. Comment s’en sortir avec un tel départ dans la vie ?

          • Sophie
            Auteur
            26 avril 2019 / 14 h 36 min

            Merci <3

        • 24 avril 2019 / 13 h 24 min

          Votre commentaire est choquant. A vous lire, on croirait que les gens qui se retrouvent à la rue méritent leur sort ! Personne n’est à l’abri d’un revers de « fortune », et même s’il s’agit d’un petit revenu, il suffit de peu pour dégringoler, le chômage, la maladie qui vous tombe dessus sans crier gare, que vous ayez des moyens financiers ou non, personne n’est maître de quoi que ce soit.

          • Sophie
            Auteur
            26 avril 2019 / 14 h 36 min

            Et oui, malheureusement tout peut nous tomber sur le coin de la tronche 🙂

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :