Oublier, zapper, agir?

Attentats, pédophilie, malversations, tricheries, scandales, violence, guerre, viols…
Est-ce que essayer d’oublier tous ces mots qui ne sont pas que des mots mais des faits réels d’actualité c’est vivre au pays des bisounours (ah non, des licornes maintenant)? Est-ce que c’est se voiler la face, est-ce de l’égoïsme ou de la survie mentale?
Comment faire pour garder le moral dans un monde aussi noir?
Est-ce qu’il faut se recroqueviller sur soi-même ou au contraire s’ouvrir à la vie au risque de se prendre ces mots violents en pleine tête?
Est-ce qu’il faut agir? Mais comment? Vers quelle direction? Par quel moyen dans ce monde individualiste?
Des mouvements populaires apparaissent (sur le modèle des indignés) mais à quel moment ne seront-ils pas récupérés par les partis politiques ? Qui sont les personnes derrière ces mouvements? Quelles sont leurs véritables ambitions?
Devons-nous douter de tout? Devons-nous nous méfiez de tout? Ce monde actuel nous porte vers cet état d’esprit que je refuse. Ce n’est pas ce que je voulais de ma vie, du monde dans lequel je vis et surtout c’est ce que je n’ai jamais voulu laisser à mes enfants.
En ce moment, je me sens bien incapable de réagir, incapable de me révolter contre ce monde que je ne veux pas. Je suis comme tétanisée, je regarde, je subis. Je n’aime pas subir. Mais, je ne vois pour le moment pas d’issue possible.
Pourtant, je croyais en l’Homme avec un grand H. Je ne crois en aucun dieu, je ne crois pas au divin, je ne peux même pas me remettre à lui, bien au contraire je fuis toutes ces croyances. J’ai foi en l’Homme mais cette foi en ce moment s’est étiolée et j’aimerais qu’elle reprenne espoir.

Et vous, comment réagissez-vous face à ce monde actuel?

 Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 Commentaires

  1. 7 avril 2016 / 9 h 10 min

    Moi aussi j’essaye de rester optimiste et de continuer à croire en l’Homme, je trouve bien le mouvement Nuits debout : où cela mènera t’il je ne sais pas mais au moins des jeunes et des moins jeunes s’expriment ….

  2. 6 avril 2016 / 15 h 10 min

    Partant du même constat, j’en ai écrit un livre pour tenter d’agir à mon humble niveau, tenter de propager ce déclic du “je veux penser par moi-même” sans que l’on m’impose des choses. (cf. http://www.ca-se-saurait.fr/metro-boulot-bonheur/)
    On est vraiment en perte de repères parce que nous ne sommes que des consommateurs, des travailleurs, bref tout sauf des êtres complets et complexes qui ne se comptabilisent, ne se rentabilisent pas alors je pense qu’il est urgent de prendre du recul et surtout de ne pas laisser pris aux angoisses que certains ont intérêt que nous ressentions pour mieux nous modeler. Sans paranoïa, c’est urgent je crois.
    Nous devons reprendre le volant de nos vies ! Pour ça je crois qu’il y a pleins de voies très simples, encore faut-il prendre le temps de s’y intéresser ou d’arracher tout simplement le voile que nous avons devant les yeux qui fait que nous “savons” très bien (ce qui nous fait du bien/du mal, ce qui nous rend esclave) mais que nous n’écoutons plus notre intuition. Par précarité, par flemme, parce qu’on nous donne peu confiance en nous, nous l’avons étouffé. Quel dommage.

  3. 6 avril 2016 / 13 h 29 min

    Je comprends totalement ton sentiment puisque je le partage. Nous avons grandi dans un pays en paix, et si, lorsque je suis sortie du lycée, on m’avait dit que 10 ans plus tard il faudrait “m’habituer à vivre avec la menace terroriste” et voir mon pays se fissurer peu à peu, je pense que j’aurais bien ri. Sauf que comme toi, aujourd’hui je ne ris pas et en fait je ne sais même plus comment réagir.
    Alors j’essaie d’être une bonne personne et de créer mon petit monde du bonheur avec mon amoureux, mes amis, ma famille, etc … Ca me protège beaucoup de tout ça et surtout ça me montre que l’on n’est pas obligé de céder au pessimisme, on a nous aussi notre mot à dire et chacun peut laisser une trace et faire quelque chose pour que notre monde soit moins moche. Et pour que nos enfants ne nous reprochent pas plus tard de n’avoir rien fait 🙂

  4. Izno
    5 avril 2016 / 19 h 24 min

    Parfois j’ai des coups de mou liés par exemple aux événements du 13 novembre, et puis je rencontre des gens, des jeunes, des vieux, et je reprends confiance en l’avenir, ils sont gentils et me donnent par là même l’envie d’y croire, de constater qu’ils méritent qu’on croit en eux, et je regarde aussi mes enfants, qui pour s’insérer, bossent dur, et ça marche plutôt pas mal, alors je me dis que l’avenir va passer par ses gens là, qui ont tellement plus de qualités que de défauts, alors là je pense que l’avenir finalement sera beau! Bon j’ai pas mis de point, mais j’y crois vraiment. Toi aussi tu apportes des choses positives grace à tes blogs, messages, photos, idées, et j’en passe.
    Voilà, aujourd’hui le printemps s’installe vers chez moi, et j’ai du soleil plein les yeux.
    Bisous Sophie.

    • Sophie
      Auteur
      6 avril 2016 / 8 h 56 min

      Tu n’as pas mis de points mais j’ai l’impression de t’écouter plutôt que de te lire. Cela se sent que tu es optimiste, que tu as foi en la vie tout simplement. Merci pour ces mots d’espoir. Bises

  5. 5 avril 2016 / 17 h 04 min

    Ma réaction ? M’initier à la méditation et à la cohérence cardiaque qui permet de se recentrer sur l’essentiel grâce à la respiration…

    • Sophie
      Auteur
      6 avril 2016 / 8 h 57 min

      J’essaie la cohérence cardiaque, enfin, je teste mais je n’arrive pas à m’y mettre régulièrement.
      Et ce n’est qu’une solution individualiste.

  6. 5 avril 2016 / 14 h 45 min

    on peut toujours s’indigner, mais on ne changera pas grand chose , nous n’avons plus les clefs du changement, il n’y aura plus de révolution, ni de mai 68, les politiques et les religieux ne veulent qu’une chose c’est le pouvoir et ils sont prêts à tout pour arriver à leur fin! essayons quand même d’être utopistes et d’espérer!
    bonne journée
    danièle

    • Sophie
      Auteur
      6 avril 2016 / 9 h 22 min

      Bonjour Danièle,
      Pourquoi justement plus de révolution ni de mai 68? Sommes nous tous lobotomisés à ce point?
      Certains disent qu’il nous faudrait une bonne guerre… no comment.
      Etre utopiste pour moi, ce serait justement que nos esprits se réveillent.
      Bises Danièle

  7. Anonyme
    5 avril 2016 / 14 h 38 min

    on peut pas rester indifferent….je crois qu’on est tous profondement touché, affecté….alors certains arrivent je ne sais par quel force à tout éteindre , média, journal, ordi , tv….pendant un temps….parce qu’il ont besoin de couper avec ces cruautés qui rongent notre monde qui nous entoure…peut etre est-ce pour eux un moyen de survie….d’autres au contraire vont avoir besoin d’écouter, voir, encore et encore….Moi personnellement, j’ai l’impression d’etre entre les deux, je voudrais pouvoir avoir la force d’eteindre parfois…parce que j’ai besoin de croire en la vie, j’ai besoin de me dire que la vie, c’est pas que ça….c’est besoin de me ratacher à des p”tits bonheur pour continuer a croire…. parce que en m’accrochant à ces p’tits bonheurs, je me dis que malgres l’horreur, elle vaut l’coup cette vie….que l’Homme en soit n’est pas que mal, et je veux pas perdre foi en l’humanité, meme si c’est dur….que certains Hommes ont fait du mal , mais que je n’ai pas le droit de perdre fois en l’humanité, en tout les autres hommes autour…parce que sinon tout s’éteint….tout devient noir et triste….
    enfin bref , bel article, où tu reprends toutes les questions que j’me suis posé moi aussi….

    • Sophie
      Auteur
      6 avril 2016 / 9 h 21 min

      Bonjour Anonyme 🙂
      Je crois que nous sommes nombreux à être dans le même état d’esprit que toi, que moi. Mais justement, avons nous encore la force d’avoir la petite étincelle pour changer les choses?

      • 6 avril 2016 / 13 h 11 min

        anonyme c’est moi arf, je sais pas pourquoi ça m’a mis en anonyme , j’ai du faire une mauvaise manip hier…desolée 😉

  8. 5 avril 2016 / 14 h 37 min

    autant que possible, il faut dénoncer, c’est notre seule façon d’agir

    • Sophie
      Auteur
      6 avril 2016 / 9 h 19 min

      bonjour Rideerieuse,
      Dénoncer oui, mais comment, quoi… pour proposer quoi?

  9. 5 avril 2016 / 11 h 22 min

    moi aussi, je t’avoue que je suis un peu perdue… mais “j’y crois encore” (là, je chantonne dans ma tète!!!) ou plutôt JE VEUX y croire encore.
    En revanche, je crois en dieu, vaguement……
    Mais je t’avoue que la religion, c’est très compliqué pour moi, mon fils est musulman converti…..
    Je mélange tout et j’ai beaucoup de mal à faire le tri, à me faire ma propre opinion……
    Sur ce, gros gros bisous tous doux

    • Sophie
      Auteur
      6 avril 2016 / 9 h 18 min

      Merci pour ton commentaire Florence. J’ai été éduquée avec la religion catholique, mais à l’âge adulte j’ai changé de route 🙂

  10. Bernieshoot
    5 avril 2016 / 11 h 20 min

    je crois que le mouvement #NuitDebout est un bon début de réponse

    • Sophie
      Auteur
      5 avril 2016 / 11 h 21 min

      Justement, c’était bien de ce mouvement que je voulais parler, il faut que je creuse un peu plus sur les tenants et les aboutissants de ce mouvement… mais la récupération n’est déjà pas loin…

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :