Se sentir bien

A l’aube du mois de mon anniversaire, en ce début d’automne, saison que l’on dit déprimante et bien, moi, je me sens bien.

Je collectionne les petits bonheurs, ces moments précieux qui mis les uns à côté des autres permettent de voir la vie en couleurs.

Je me sens bien avec mes enfants, qui ne sont plus des enfants . La séparation des parents même quand les enfants sont grands est un cataclysme dans la vie familiale. J’ai l’impression que les choses se sont posées, j’ai retrouvé de bonnes relations avec eux, je les sens apaisés et cela me rend heureuse.

Je me sens bien avec Namoureux, nous avons mille projets à plus ou moins long terme et nous regardons ensemble dans la même direction, voilà un fait apaisant également.

Je me sens bien dans mon travail. J’ai la chance de travailler avec une équipe de collègues qui sont pour la plupart des amis très proches mais aussi qui sont de vrais bosseurs. Ils sont passionnés par leur boulot et nous travaillons ensemble pour la réussite des projets en cours. C’est une véritable chance d’aller travailler avec envie.

Et puis, autour de ces bases solides il y a tous ces petits bonheurs éparpillés comme des étincelles qui se reflètent dans mon humeur :

Le bonheur de prendre du temps pour moi , avoir repris le sport, me conserver des moments pour profiter des copines.

Profiter de cet été indien en région parisienne pour me promener, prendre le temps de faire de longues balades en forêt avec mon amour de Jack.

Me sentir aussi dans mon activité de blogueuse, l’inspiration est revenue (est-ce qu’elle m’avait abandonnée?), je lis vos commentaires avec toujours autant de plaisir, plusieurs partenariats se mettent en place tout doucement, je parviens à faire vivre mes deux blogs avec toujours autant de passion, je cours encore après le temps pour pouvoir suivre correctement les blogs des copines mais bon, j’y travaille, j’y travaille.

Me regarder dans le miroir et me dire que ça va, je me supporte encore.

Me sentir plus dynamique, avoir la pêche le matin au réveil.

Arriver à régler un monceau de paperasses que j’avais laissé de côté (procrastination quand tu nous tiens.. ) et me sentir toute fière d’avoir rattraper le retard.

Je me suis décidée de suivre Octobre rose, mon rendez-vous mammographie est pris.

Bon, allez, si ça se trouve, dans quelques jours je vous parlerai de mon blues des 52 ans !! 😀

Mais, pour l’instant, je vais bien, tout va bien et je profite !!!

sesentirbien

Et j’espère par ce petit billet optimiste vous envoyer quelques étincelles de mon bien-être.

Mais, comme disait Jules Renard : “L’homme heureux et optimiste est un imbécile.”

Euh, et la femme? 🙂
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 Commentaires

  1. 1 octobre 2015 / 22 h 13 min

    J’aime bien ce post. Il te définit parfaitement …

    • 1 octobre 2015 / 23 h 22 min

      En tous cas, il me définit bien en ce moment je pense. 🙂 Merci Bouchine!

  2. 1 octobre 2015 / 21 h 29 min

    Je te découvre et je trouve ce post très positif!! Je vais continuer ma lecture
    Belle soirée

    • 1 octobre 2015 / 23 h 38 min

      Bienvenue sur mon petit blog alors !!
      J’espère que ta lecture fut bonne. 🙂

  3. gren38
    1 octobre 2015 / 13 h 18 min

    J’oserai, je dirai c’est le mois Carrefour ‘J’Optimisme’
    mais comme il y a longtemps que je te suis, je préfère dire c’est tout toi en un seul billet 🙂

    • 1 octobre 2015 / 23 h 35 min

      Merci Gren, je vais dire que cela doit être vrai ce que tu dis puisque tu commences à bien me connaitre après toutes ces années 🙂

    • 1 octobre 2015 / 23 h 37 min

      Je pense que cela doit etre vrai ce que tu écris là Gren, depuis le temps que tu me connais à travers le net , tu dois commencer à bien me connaître. 🙂
      Merci !!

  4. 1 octobre 2015 / 12 h 16 min

    c’est super agréable tout ce postivisme, merci pour ce bon moment 😉
    bisousss

    • 1 octobre 2015 / 23 h 34 min

      Oh, voilà un des plaisirs que m’apporte ce blog : donner de bons moments à mes lecteurs ou lectrices.
      Sympa d’etre passée m’écrire ce petit mot.

  5. 1 octobre 2015 / 7 h 40 min

    Voilà un billet bien optimiste pour rentrer dans une saison qui est très belle dans ces conditions !

    • 1 octobre 2015 / 23 h 33 min

      Oui, si elle commence ainsi, je pense que je vais l’apprécier cette saison. 🙂

  6. 30 septembre 2015 / 22 h 40 min

    Il suffit de tout mettre en place et surtout de se sentir à SA place pour se sentir bien. A chaque saison, ses bonheurs.

    • 1 octobre 2015 / 23 h 33 min

      Tu as raison, c’est une jolie façon de voir et dire les choses : se sentir à SA place pour se sentir bien.

  7. 30 septembre 2015 / 22 h 31 min

    Voilà une belle énergie!!!

  8. nana
    30 septembre 2015 / 19 h 58 min

    Je suis comme toi enfants grands , partis et mamie, et je suis très heureuse.
    Mon travail me fait rester jeune dans ma tête et dans mon corps, nous avons des objectifs avec mon chéri qui je l’espère se realiseront.
    Comme toi , j’ai repris un peu de sport et je trouve que l’on se sent bien.
    Bonne soirée .Bises

    • 1 octobre 2015 / 23 h 32 min

      C’est vrai que le travail permet de garder une forme de jeunesse et de dynamisme, mais je t’avoue que si l’on me donnait la possibilité d’arreter maintenant, je ne m’en priverais pas !! Et je m’occuperais de mes blogs à temps complet !! 🙂

  9. Sissi
    30 septembre 2015 / 19 h 54 min

    Ne t’inquiète pas, pas de blues “au passage à” 52 ans, testé prouvé “by myself” (en anglais, je trouve que ça fait moins égocentrique) depuis le 12 août dernier. Et pour octobre rose et nos 2 petits intéressés, sachons toutes qu’œufs au plat ou miches de pain, leur cancer se traite dans 95% des cas s’il est dépisté à une phase précoce : https://www.youtube.com/watch?v=XLLDNikq2gg&list=PLG3wws6vwyGPAF4ofqnCMw0rBKI1yreLw

    • 1 octobre 2015 / 23 h 30 min

      Je vois que tu as l’optimisme dans ton sein également ! (rhooo le jeu de mots bien nul 🙂 )

  10. 30 septembre 2015 / 19 h 22 min

    j’aime ce billet, comme tous tes billets, tu vas me dire !!!!
    moi, là; c’est pas la grande forme .fatigue, nausées, blues des bientôt 53 ans, tensions familiales….
    alors je chante:il en faut peu pour etre heureux(remarques, je ressemble un peu à Baloo!!!
    bisous.Continues tes billets humeur, ça reste mes préférés….

    • 1 octobre 2015 / 23 h 29 min

      Ah mince, les tensions familiales ça peut empoisonner la vie et mettre le moral à zéro !! bon courage!
      Merci d’etre fidèle aux Tribulations d’une quinqua!

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :