Syrie : la chronique de Nicole Ferroni :

Je partage car je ne sais pas quoi faire d’autre pour ce qui se passe à Alep. Nous regardons l’horreur et nous sommes impuissants. Que font justement les puissants? Et nous, comment réagir face à cet immobilisme? L’homme a la mémoire courte.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 Commentaires

  1. 19 décembre 2016 / 22 h 05 min

    Elle est super cette femme, j’ai été émue par son intervention
    Nous mémé ne pouvons pas faire grand chose, notre pouvoir est petit mais non pensées sont vers eux

  2. 15 décembre 2016 / 5 h 39 min

    je n’ai pas de mots… amors je partage les tiens…

  3. Bernieshoot
    14 décembre 2016 / 19 h 32 min

    oui en Syrie, en Irak, en Lybie … et tellement d’endroits encore .. l’homme est fou

  4. Florel
    14 décembre 2016 / 19 h 28 min

    Une vidéo très émouvante! Merci, Sophie, de rappeler que les préparatifs de Noël ne sont pas dans tous les esprits en ce moment… Et Nicole Ferroni sait appuyer là où ça fait mal. Respect.

  5. 14 décembre 2016 / 18 h 51 min

    cette femme est une grande pédagogue humaine citoyenne. Une grande dame. Ses mots sont bouleversants. Pas une minute sans qu’Alep ne soit dans mes pensées… mais ça ne sert à rien… on continue de tuer ces femmes, ces enfants, ces hommes… sous nos yeux… aux mieux hagards… au pire indifférents… je suis écoeurée et triste, et en colère.

  6. Franny
    14 décembre 2016 / 14 h 21 min

    Et si on a vu des dizaines de milliersp de personnes descendre dans la rue pour manifester contre le mariage. Pour tous, le droit a la retraite, El contre la loi El Khomry,…!
    La, pas de manifestation populaire pour dénoncer ce massacre… Ah il est loin, très. Loin, ou les jeunes et moins. Jeunes. Manifestaient contre les bombardements US massifs sur le Vietnam……je ne l’explique pas car je ne suis pas sociologue mais je suis triste.!!
    merci Sophie d’en avoir parlé sur ton blog, car ailleurs une des seules préoccupations c’est Noel et la tenue qu’on portera à cette occasion…

    • Sophie
      Auteur
      14 décembre 2016 / 14 h 23 min

      Moi aussi, je me dis la même chose : on arrive à manifester pour d’autres causes , pour des causes sociales (et je manifeste souvent) et là, pour une cause humanitaire, on ne sait pas. Je suis certaine que nous sommes des milliers, des millions à penser de cette façon, il nous manque un leader ou un coup de pied au cul (désolée).

  7. 14 décembre 2016 / 14 h 07 min

    Oui, révoltée par la conduite de nos dirigeants, Ponce Pilate n’est pas mort, il a fait des enfants…

Et si tu me laissais un petit mot?

%d blogueurs aiment cette page :